Publicité

FN Herstal et ABC retenus pour les chasseurs de mines

L’activité systèmes embarqués de FN Herstal est en plein développement et représente plus de deux cents emplois sur son site liégeois. ©BELGA

Naval Group et Kership ont retenu FN Herstal et ABC comme fournisseurs clés pour le programme de lutte anti-mines commandé par la Belgique et les Pays-Bas.

Deux importantes sociétés belges, ABC et FN Herstal, ont été sélectionnées par le consortium Belgium Naval & Robotics pour fournir des équipements pour les navires de lutte anti-mines commandés par la marine belge et la marine royale néerlandaise.

FN Herstal équipera les 12 navires (mine countermeasures vessels ou MCMV) avec des postes de tir télécommandés Sea deFNder comprenant des mitrailleuses de 12.7 mm. Ces postes de tir télécommandés permettent une capacité de tir télécommandée optimisée, nuit et jour, et assurent une cadence de tir élevée tout en gardant l’opérateur en parfaite sécurité.

Détenu par la Région wallonne, le groupe Herstal comprend une division défense et sécurité (FN Herstal) et une division chasse et tir (marques Browning et Winchester). Il emploie 3.000 personnes dans le monde dont 1.600 en Belgique. L’activité systèmes embarqués de FN Herstal, en plein développement, représente plus de deux cents emplois sur son site liégeois et recourt activement à la sous-traitance belge. Ce pôle a enregistré ces derniers temps plusieurs importants contrats, dont celui pour la fourniture de tourelleaux téléopérés qui seront ajoutés sur les nouveaux véhicules blindés achetés par la Défense belge au groupe français Nexter.

100 ans d'expertise

Basée à Gand, la Anglo Belgian Corporation (ABC) est l'un des principaux fabricants de moteurs à vitesse moyenne. ABC a plus de 100 ans d'expertise dans le développement de moteurs diesel à vitesse moyenne et de groupes électrogènes pour la propulsion de différents types de navires tels que les patrouilleurs océaniques, les navires de la marine, les navires de recherche, les frégates et les bateaux de sauvetage pour les sous-marins. La société va équiper chacun des 12 MCMV avec 3 groupes électrogènes, soit 36 groupes électrogènes au total.

Six navires seront livrés à la marine belge et six à la marine royale néerlandaise avec une première livraison prévue pour septembre 2024.

Le contrat pour les douze MCMV destinés à la marine belge et la marine royale néerlandaise, a été attribué en mai 2019 et durera plus de dix ans. Après une période de conception de deux ans, Belgium Naval & Robotics (un consortium qui regroupe les français Naval Group et ECA Group) mènera la phase de production, exécutée par Kership, une co-entreprise créée en 2013 par Piriou et Naval Group.

Six navires seront livrés à la marine belge et six à la marine royale néerlandaise avec une première livraison prévue pour septembre 2024. Les navires seront équipés d’un module de drones complet comprenant plus de quatre-vingts drones (sous-marin, de surface et aérien) au total et entièrement dédié à la chasse aux mines.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés