GKN, ancien actionnaire de Sabca, va dégraisser

©ANP

L’équipementier britannique GKN Aerospace, maison-mère du néerlandais Fokker, va supprimer 1.000 emplois au cours des deux prochaines années. Fokker avait vendu sa participation minoritaire dans Sabca en mars dernier.

L’équipementier britannique GKN Aerospace, maison-mère du néerlandais Fokker, va supprimer 1.000 emplois au cours des deux prochaines années, ce qui correspond à 5% de ses effectifs, a-t-il annoncé ce mardi.

Les pertes d'emplois découlent d'une réorganisation de l'entreprise qui comptait jusqu'ici quatre divisions. Les suppressions de jobs interviendront surtout dans les services de soutien et se feront le plus possible via des départs naturels mais GKN n'exclut pas des licenciements secs.

En mars, Fokker, détenu à 100% par GKN, a vendu sa participation de 43,57% dans Sabca.

Division aérospatiale du groupe industriel britannique GKN, GKN Aerospace emploie quelque 18.000 personnes dans 15 pays. Fleuron du secteur aéronautique au Royaume-Uni, l’entreprise fabrique des pièces pour la plupart des grands constructeurs mondiaux dont les géants Airbus et Boeing. Le groupe est fournisseur de premier rang d'aérostructures, de systèmes de moteur et de câblage. Il est également présent sur les lanceurs spatiaux.

Sabca reste à vendre

En mars dernier, Fokker, détenu à 100% par GKN, a vendu sa participation de 43,57% dans l’équipementier belge Sabca à Dassault pour 7,5 millions d'euros. Depuis lors, le constructeur français, qui a échoué à vendre le Rafale en Belgique, a annoncé qu’il mettait en vente sa participation dans l’entreprise belge. Une cession qui n’a pas encore eu lieu.

L’ensemble du groupe GKN était lui-même passé en 2018 dans les mains du fonds d’investissements Melrose au terme d’une OPA hostile.

Pour les spécialistes du secteur aéronautique, les difficultés de GKN Aerospace sont le reflet des problèmes rencontrés par les fournisseurs de premier rang de l'industrie aérospatiale, qui subissent une pression de la part des grands donneurs d'ordre, eux-mêmes engagés dans une lutte sans merci sur les prix. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés