Les satellites de OneWeb se crashent par manque de cash

©rv

L'opérateur de satellites de communication à haut débit n'a pas résisté à une concurrence ardue.

L'opérateur de satellites OneWeb a déposé le bilan vaincu par des coûts élevés et une concurrence féroce qui ont conduit à une crise de liquidités. C’est l'une des premières sociétés soutenues par SoftBank à demander la protection judiciaire de ses créanciers.

OneWeb était en discussions avancées en début d’année pour attirer de nouveaux investisseurs, mais les discussions ont avorté après que la pandémie de coronavirus a fait basculer les marchés, selon un communiqué du groupe.

OneWeb fabrique des satellites à basse orbite qui fournissent des communications à haut débit. Depuis sa création, il a levé environ 3,3 milliards de dollars par emprunt et en capital auprès de  SoftBank, Airbus SE et Qualcomm Inc notamment.

238 millions USD
ArianeEspace
One Web doit encore 238 millions de dollars à ArianeEspace pour le lancement des derniers satelittes de son réseau.

Il fait face à une concurrence très dure, notamment du projet SpaceX Starlink d'Elon Musk. Jeff Bezos s’intéresse aussi à ce secteur via le Projet Kuiper, en plus des gros acteurs de la communication par satellite que sont Inmarsat, Intelsat SA ou Eutelsat.

Au moment du dépôt de bilan, OneWeb devait 238 millions de dollars à Arianespace, son opérateur de lancement de satellites.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés