Première sortie dans l'espace de Thomas Pesquet, l'astronaute français de l'ISS

©EPA

L'astronaute américain Shane Kimbrough et son collègue français Thomas Pesquet sont sortis comme prévu de la station spatiale pour une opération sur le système d'alimentation électrique de la station. Pour le Français, c'est la première sortie dans l'espace du duo depuis leur arrivée dans la station spatiale.

L'astronaute français Thomas Pesquet a effectué sa première sortie dans l'espace, en compagnie de l'Américain Shane Kimbrough, afin de moderniser le système d'alimentation électrique de la Station spatiale internationale.

Les deux astronautes, qui ont mis en route la batterie interne de leur scaphandre à 12h22, heure belge, doivent mettre en place de nouvelles batteries lithium-ion, qui mesurent approximativement la taille d'un réfrigérateur.

200 kg
Les deux astronautes doivent connecter plusieurs grosses batteries lithium-ion de dernière génération, qui pèsent près de 200 kilos chacune, destinées à stocker de l'énergie. Sur les 48 batteries que compte l'ISS, 12 vieux modèles qui fonctionnaient à l'hydrogène doivent être remplacés par les nouvelles batteries ce mois-ci. Toutes seront remplacées à terme et les nouvelles batteries devraient durer le temps de l'exploitation de la Station, soit au moins jusqu'en 2024.

Cette sortie dans l'espace des deux astronautes peut être suivie en direct sur les sites du Centre national d'études spatiales (Cnes) et de la Nasa.
Suivre en direct l'opération en vidéo

Thomas Pesquet, 38 ans, est seulement le quatrième Français à sortir dans l'espace, le onzième Européen. L'Américain est déjà sorti de l'ISS durant 6 heures et 32 minutes en compagnie de sa compatriote Peggy Whitson pour une première mission du même type la semaine passée.  "Une sortie dans l'espace, c'est toujours extraordinaire. Il y a des risques", a rappelé l'astronaute italien Luca Parminato qui guide Pesquet depuis Houston (Texas).

Les sorties dans l'espace requièrent une planification méticuleuse des mois à l'avance et une coordination parfaite de la part des nombreux experts formant les équipes de soutien au sol. Thomas Pesquet s'est ainsi entraîné des heures durant en piscine, avec son scaphandre, avant de partir dans l'espace, afin de savoir exactement quels gestes effectuer et dans quel ordre.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés