Sabca participe au nouveau jet d'affaires de Dassault Aviation

Le Falcon 6X peut accueillir 16 passagers à son bord. ©AFP

Le groupe aérospatial belge Sabca fabrique un des réservoirs et des éléments du fuselage et de la queue du nouvel avion d'affaires Falcon 6X, qui vient de sortir d'usine.

L'avionneur français Dassault Aviation a dévoilé ce mardi son nouvel avion d'affaires Falcon 6X, dont le groupe aérospatial belge Sabca fabrique plusieurs pièces essentielles. Le dernier-né de la famille Dassault est un jet d'affaires doté d'une autonomie de 10.000 kilomètres, qui peut accueillir 16 passagers à son bord. Il a effectué son "roll-out" (la sortie d'usine) à Bordeaux-Mérignac, où le groupe français assemble l'ensemble de ses avions d'affaires et son appareil de combat multirôles, le Rafale.

Ce nouvel avion est basé sur le Falcon 5X, avec un fuselage plus long, ainsi que de nouveaux moteurs. Son premier vol doit intervenir en 2021 et les premières livraisons sont prévues pour 2022. Le programme Falcon 5X avait été annulé en raison de problèmes dans le développement du moteur Silvercrest, construit par Safran. Dassault s'est ensuite tourné vers Pratt & Wittney Canada pour son nouveau projet.

"Plug anf fly"

Sabca construit un des réservoirs de carburant de l'avion ultramoderne dans son usine bruxelloise. Composée de 1.500 pièces, cette structure a été conçue en coopération avec Dassault et est fabriquée entièrement par l'équipementier belge. Le réservoir a une capacité de 4.500 litres et sera équipé de tous les éléments nécessaires - pompes, jauges et tuyauterie - pour que Dassault Aviation puisse l'intégrer directement selon le principe "plug & fly". En plus de cette structure complexe, la Sabca assure également la production de pièces essentielles en sous-traitance telles que des composants pour le fuselage et des structures composites pour la queue de l'avion, produits respectivement dans ses infrastructures de Casablanca et de Lummen. Le projet fournit au moins 50 emplois directs.

50
Emplois
Le projet fournit au moins 50 emplois directs à la Sabca.

Le groupe français Dassault - la maison mère de Dassault Aviation -, qui détenait 96,85% de Sabca, a décidé début 2020 de céder sa part au duo formé par le holding public fédéral SFPI et Sabena Aerospace. L'opération a débouché sur la création du holding Blueberry, qui rassemble Sabca et Sabena Aerospace.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés