Kinepolis salué en bourse pour ses premiers pas aux Etats-Unis

Le complexe Southgate Cinema 20, dans le Michigan, appartient au groupe MJR. ©MJR

Kinepolis annonce ce lundi l'acquisition du groupe MJR Digital Cinemas, basé dans le Michigan, pour 137,2 millions d'euros. C'est la première incursion de l'exploitant belge de salles de cinéma aux Etats-Unis.

MJR Digital Cinemas, qui vient de tomber dans l'escarcelle de Kinepolis , gère dix complexes, tous situés au Michigan, pour un total de 164 écrans et plus de 20.000 sièges. Le groupe américain a attiré quelque 6,2 millions de spectateurs en 2018, réalisant un chiffre d'affaires de 81,2 millions d'euros .

L'opération représente une valeur d'entreprise de 152,25 millions de dollars, ce qui correspond à un prix d'acquisition d'environ 137,2 millions d'euros, indique Kinepolis.

Finalisation avant fin octobre

Kinepolis développe ainsi sa présence en Amérique du Nord. Après avoir investi le marché canadien, fin 2017, avec le rachat de Landmark, il s'attaque maintenant pour la première fois aux Etats-Unis. "L'acquisition de MJR correspond parfaitement à nos ambitions en matière d’expansion: nous sommes à côté du Canada d'un point de vue géographique, il s'agit exclusivement de multiplexes et mégaplexes, et nous acquérons une solide position immobilière", se félicite Eddy Duquenne, CEO de Kinepolis Group, dans le communiqué de presse diffusé ce lundi.

Nous pensons que les investisseurs, impatients de voir cette fusion-acquisition se produire, vont accueillir l'annonce de cette opération très positivement.
ING

L'acquisition de MJR est soumise à une autorisation antitrust américaine et à d'autres conditions de clôture habituelles, précise Kinepolis, qui s’attend à pouvoir conclure la transaction avant fin octobre 2019. MJR, qui emploie 815 collaborateurs, poursuivra ses activités sous sa marque actuelle.

Les analystes accueillent bien cette opération. "Nous pensons que les investisseurs, impatients de voir cette fusion-acquisition se produire, vont accueillir l'annonce de cette opération très positivement. L'ajustement stratégique et géographique avec Landmark, la taille convenable, le prix d'acquisition discipliné et les synergies potentielles s'adaptent bien à ce cas d'investissement par fusion-acquisition", selon ING, qui estime que l'action de Kinepolis pourrait prendre 4 à 6,5%.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect