Le principal producteur de RTL est en difficultés financières

Parmi les principaux programmes réalisés par Everlasting Group, on retrouve l'émission "Mariés au premier regard". ©RTL

Everlasting Prod, le fournisseur des plus gros programmes de RTL, connaît des difficultés financières. La société, qui a commencé à restructurer ses coûts, se dit prête à ouvrir son capital.

Les sociétés de production Everlasting Group et Everlasting Prod ont introduit hier matin une requête en réorganisation judiciaire (PRJ) devant le tribunal de commerce francophone de Bruxelles. Everlasting Prod, une société de production de programmes télévisuels, peut être considérée comme le principal fournisseur clé sur porte du groupe RTL, lui-même en train de gérer une vaste restructuration. A priori, il semble ne pas y avoir de lien entre les deux événements, même si RTL-TVi a mis fin à son programme quotidien "De quoi je me mêle!" après deux ans d’antenne. D’après nos informations, ce talk-show, arrêté en avril 2017, représentait environ un tiers du chiffre d’affaires réalisé pour et avec RTL-TVi. Contacté hier après-midi, Xavier Debatty, le CEO d’Everlasting Group, nous a confirmé avoir introduit cette requête en PRJ "compte tenu de plusieurs facteurs liés au contexte économique général".

Everlasting Group
  • 1982: Boris Portnoy crée Keynews TV (KNTV).
  • 2002: Xavier Debatty crée Everlasting Prod.
  • 2015: Everlasting Prod reprend KNTV, l’ensemble devient Everlasting Group.
  • 2017: les équipes des deux sociétés sont regroupées dans le même bâtiment. Everlasting Group introduit une procédure en réorganisation judiciaire
  • Principaux programmes réalisés par Everlasting Group: "71", "Mariés au premier regard", "Images à l’appui", "Un dîner presque parfait", "Enquêtes", "Rien à foot".

Everlasting Group, fondée en janvier 2002 par Xavier Debatty, regroupe aujourd’hui Everlasting Prod, la société de production créée par ce même Xavier Debatty et Keynews (KNTV), une autre société de production fondée par Boris Portnoy en 1982. C’est ce rachat qui avait débouché sur la création d’Everlasting Group, de loin le leader du marché de la production d’émissions télévisées vendues clé sur porte, sachant que la société travaille essentiellement pour RTL-TVi. Aujourd’hui, on doit à Everlasting des programmes comme "71", "Images à l’appui", "Expédition Pairi Daiza", "Rien à foot" ou "Un dîner presque parfait".

En réalité, la reprise de KNTV a pris plus de temps que prévu, un rachat suivi de près par un déménagement d’Everlasting vers Evere, des opérations entraînant des coûts importants. Enfin, un gros projet devant se développer sur le site d’Evere est tombé à l’eau pour des raisons indépendantes de la volonté d’Everlasting. Ce sont ces différents facteurs qui ont entraîné des difficultés financières. "Ces dernières résultent de certains projets qui ont été annulés ou reportés au cours des dernières années, ne permettant pas au chiffre d’affaires d’atteindre la taille critique compte tenu des frais généraux du groupe au lendemain du rachat de KNTV", nous a précisé Xavier Debatty. Face à ces difficultés temporaires, Everlasting a décidé de se retrousser les manches. "Le carnet de commandes pour l’année prochaine est bien rempli", explique le CEO d’Everlasting, qui garantit que cela permettra de ne pas toucher à l’emploi. Il précise également que tout a été mis en place pour réduire la voilure concernant les frais généraux et, in fine, les équipes de KNTV et d’Everlasting ont été rassemblées sur un seul et unique site.

Ouverture du capital

Depuis plusieurs mois, Everlasting a commencé sa restructuration des coûts et des frais généraux. Mais il y a plus. Le producteur a également fait part de son intention d’ouvrir son capital et de renforcer ses fonds propres, des démarches qui, assure Xavier Debatty, sont plus longues que prévu et ne sont pas simplifiées par le contexte audiovisuel belge actuel. "Les procédures de réorganisation judiciaire introduites visent à permettre à Everlasting de poursuivre son plan de restructuration en inscrivant la société dans un cadre réaliste tenant compte de la souplesse et de l’agilité que la nouvelle économie nous impose", a encore précisé le CEO d’Everlasting.

"Les PRJ introduites visent à permettre à Everlasting de poursuivre son plan de restructuration."
Xavier Debatty
CEO d’Everlasting

Parmi les derniers programmes d’Everlasting livrés à RTL, on compte "Mariés au premier regard". L’émission, qui est un gros succès d’audience, a également fait l’objet de nombreuses critiques. A ce stade, son avenir semble en suspens et tient à une décision que doit encore prendre le collège des procureurs généraux. Lors du tournage de l’émission, certains bourgmestres avaient refusé de célébrer les noces liées au programme télévisé. Dans l’attente de cette décision, difficile d’imaginer que RTL-TVi investisse encore dans le programme. Par contre, si l’émission devait être autorisée, les tournages pourraient redémarrer, apportant du coup de nouveaux moyens financiers à Everlasting. Toujours d’après nos informations, il n’y a pas vraiment de nuages entre Everlasting et RTL-TVi, son principal client. Contacté hier après-midi également, Philippe Delusinne, le patron de RTL Belgique, n’a pas souhaité commenter l’information. Il a précisé qu’il maintenait toute sa confiance en Everlasting Group.

Les derniers chiffres publiés par Everlasting Group font état d’un bénéfice de 138.000 euros. Il n’y a pas de chiffre d’affaires publié. Lors d’un entretien qu’il nous avait accordé en 2015, le CEO d’Everlasting faisait état d’un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros pour 500 heures de programmes réalisés. D’après le bilan, Everlasting Group possède pour près de 2 millions d’euros de fonds propres et affiche un endettement de près de 8 millions d’euros. Gageons que cette PRJ engagée donne un second souffle à Everlasting.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect