Les résultats de Kinepolis sanctionnés en Bourse

©BELGA

Le groupe de salles de cinéma va distribuer un dividende supplémentaire alors que son résultat est en baisse pour la première fois depuis 10 ans. Certains des actionnaires et dirigeants de Kinepolis font l'objet d'une procédure administrative auprès de la FSMA pour délit d'inité.

Grâce à sa stratégie d’expansion mise en oeuvre en 2014 –entrée aux Pays-Bas et expansion en Espagne- Kinepolis a décompté 19,7 millions de visiteurs l’an dernier, soit une hausse de 8%. Elle aurait pu être plus élevé sans la belle météo estivale et la coupe du monde de football en juin, précise le groupe. Cette affluence a permis de dégager des ventes de 262,6 millions d’euros contre 246 millions en 2013 (+6,8%). Les produits de la vente de tickets (box office) ont augmenté de 6,8 % à 140,9 millions d’euros. Les produits de la vente de snacks, boissons et retail (in-theatre sales) ont augmenté de 7,7 %.

Toutefois, en raison de la baisse des résultats à la fois de la publicité à l’écran et de ceux de la distribution des films et en raison de frais généraux plus élevés, l’Ebitda courant est accuse un léger recul (-0,5%) à 74,3 millions d’euros. La marge s’est établie à 28,3% contre 30,3% l’an dernier. Au final, le résultat net s’est établi à 35,2 millions d’euros, en recul de 6,1%. C'est la première fois en 10 ans que le bénéfice de Kinepolis fléchit

Mais cela n’empêchera pas l’exploitant de salles obscures de gâter ses actionnaires. D’abord en augmentant le dividende de 8,2% à 0,69 euro brut et, ensuite, en proposant un dividende supplémentaire de 0,2 euro par action.

Pour attirer les spectateurs voici les autres succès attendus en 2015: outre "Cinquante  nuances de Grey": 

" Divergente 2 ", " Fast & Furious 7 ", " Avengers : L'Ère d'Ultron ", " Mad Max: Fury Road ", " Jurassic World ", " Vice Versa ", " Les Minions ", " Les Quatre Fantastiques ", " Le Labyrinthe : La Terre Brûlée ", " James Bond - Spectre ", " Hunger Games : La Révolte, partie 2 ", " The Good Dinosaur " et " Star Wars : Épisode VII - Le Réveil de la Force ", " Bis ", " Babysitting 2 " et " Belle et Sébastien : l’Aventure Continue "

Dans son communiqué, Kinepolis signale que plusieurs de ses actionnaires et dirigeants (Kinohold Bis SA, Joost Bert, PGMS NV, Philip Ghekiere et Eddy Duquenne- font l'objet d'une procédure au niveau de la FSMA "sur la base d'un prétendu délit d'initié".

Voici le texte tiré du communiqué de Kinepolis concernant un "prétendu délit d'initié"

Kinohold Bis SA, Monsieur Joost Bert, PGMS NV, Monsieur Philip Ghekiere et Monsieur Eddy Duquenne ont fait savoir à la Société que le Comité de Direction de la FSMA a entamé à leur encontre une procédure devant la Commission des Sanctions sur la base d’un prétendu délit d’initié suite à l’acquisition d’actions effectuée pour leur compte propre le 22 novembre 2011 (et en ce qui concerne Kinohold Bis aussi le 23, le 24 et le 25 novembre) et pour laquelle ils avaient à l’époque immédiatement transmis une notification d’opération de dirigeant conformément à l’article 25bis §2 de la Loi du 2 août 2002.

Dans le cadre de cette procédure (à laquelle la société n'est pas elle-même impliquée), le Comité de Direction de la FSMA réclame su'une amende administrative leur soit imposée. Une décision est attendue dans le courant de l’année 2015. Vu que cette procédure est pendante auprès de la Commission des Sanctions, aucun commentaire ne sera donné par la Société ni par les personnes impliquées. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés