Quel est le meilleur parc d'attractions européen?

©rv

Parmi les parcs d’attractions européens, c’est un allemand, l’Europa-Park, qui remporte la palme du grand frisson de plaisir, primé "meilleur parc d’attractions d’Europe", selon Trip Advisor. Il nous fallait en avoir le cœur net. Et - surtout - bien accroché.

Mille kilomètres aller-retour! Il faut une sacrée dose de motivation pour traverser le Rhin et se rendre, pour un court séjour, dans l’un des plus grands parcs à thèmes du monde, situé à Rust, en Forêt-Noire, à proximité de Strasbourg (40 minutes en voiture).

Et pourtant, à peine arrivés, la fatigue de la longue route s’estompe. Le parking, les hôtels et leurs alentours sont soignés, verdoyants, propres. Les lieux sont entretenus. Une sensation rafraîchissante. On aurait presque la sensation d’être parmi les premiers visiteurs à débarquer dans ce complexe hôtelier 4 étoiles, en bordure du parc. Certains établissements, pourtant, datent du milieu des années 90 et pourraient accuser le poids des ans. Ils ont gardé une jeunesse de bon aloi. C’est le cas d’"El Andaluz", le premier établissement érigé par Europa-Park en 1995, notre hôtel pour une nuit. Construit dans le style d’une villa espagnole typique, son grand hall lumineux plonge dans le bain des vacances. La cour intérieure est agrémentée d’une piscine, avec des transats, une terrasse, un bar et de la végétation – dont quelques palmiers – qui invitent au farniente.

©rv

Mais la sieste attendra! Nous avons plus d’une centaine d’attractions à tester, dans ce parc qui ne comporte pas moins de 17 zones thématiques: "L’univers de l’Aventure", "Arthur au Royaume des Minimoys", "La Forêt enchantée Grimm" et 14 quartiers européens, parcs dans le parc, au design typique, dont les aménagement dégagent une authenticité de bon aloi et, pour les gourmands, des saveurs de cuisine locale.

Le show-room des ateliers Mack Rides

Au début de ce mois, Europa-Park a décroché, une nouvelle fois, le prix du "meilleur parc d’attractions d’Europe", au Traveller’s Choice Award’s de TripAdvisor , le plus grand site de voyage au monde. Ces prix sont décernés sur la base des avis de millions de voyageurs.

17
Europa-Park comporte 17 zones thématiques.

Il nous fallait vérifier, sur place, en quoi cet Europa-Park devance un Disneyland Paris, quatrième dans ce classement (derrière les Jardins de Tivolis au Danemark et le Puy du Fou en Vendée). TripAdvisor a aussi décerné le prix du "meilleur parc d’attractions au monde". À un tel niveau, Europa-Park n’est que quatrième (derrière trois parcs situés à Orlando). Cela reste une belle prouesse, car aucun autre parc européen ne fait partie de ce top 10.

Ceci dit, en 2014 et en 2015, Europa-Park a obtenu le prix du "meilleur parc d’attractions du monde" au Golden Ticket Awards, l’une des plus prestigieuses récompenses dans le domaine du loisir, organisée depuis plus de 20 ans par le magazine britannique "Amusement Today". D’où vient un tel succès?

Une chose est sûre, la fréquentation n’est pas vraiment un critère de sélection. Le parc de Rust n’est que deuxième au niveau européen, avec 5,5 millions de visiteurs en 2015. Un score encore très éloigné de Disneyland (14,8 millions). Par contre, au niveau de la superficie, Europa-Park bat son rival (95 hectares contre 82,4) et fait tourner sa boutique avec 3.500 employés (contre 15.000 pour son concurrent français).

L’Europa-Park compte 13 grand huit (contre 6 à Disneyland). Il a fait de la montagne russe une spécialité qui est l’un de ses meilleurs atouts.

L’Allemand marque également des bons points grâce à son offre d’attractions et de spectacles, réparties dans 17 zones thématiques, qui dépassent, ensemble, la centaine d’activités différentes. À Paris, c’est un peu moins, avec 59 attractions et 6 spectacles, soit un total 65 activités réparties dans 9 zones thématiques.

Parmi ses attractions, le parc de Rust compte 13 grand huit (contre 6 à Disneyland). C’est l’un de ses meilleurs atouts. En effet, Mack Rides, la société qui fabrique toutes ses montagnes russes est l’un des cinq principaux fournisseurs de grands huit au monde. Il s’agit de l’atelier de la famille Mack, les fondateurs du parc. Europa-Park est donc considéré comme le showroom de cet atelier. "En venant à Europa-Park, les dirigeants des autres parcs peuvent expérimenter des attractions coûtant des millions, avant de les commander", selon son porte-parole, Henk Groenen. "Il s’agit d’un avantage qu’aucun autre fournisseur ne peut offrir. ‘Made by Mack’est devenu un gage de qualité dans le secteur." C’est notamment Mack Rides qui a conçu et fabriqué "Pulsar", la nouvelle attraction à sensations de Walibi.

©rv

Le prix joue aussi en faveur d’Europa-Park en pleine saison estivale. Pour le week-end du 20-21 août, une réservation pour deux adultes et un enfant de moins de 8 ans (soit deux jours au parc et une nuit dans un hôtel 4 étoiles) revient à 458 euros, à l’Hôtel El Andaluz d’Europa-Park. Le Disney’s Newport Bay Club revient à 938 euros, soit plus du double. La même réservation, en novembre, revient néanmoins à 480 euros pour Disneyland Paris.

Europa-Park sera-t-il encore premier l’année prochaine? Peut-être! Mais une chose est sûre: ce parc n’est pas prêt d’arrêter sa croissance. En 2018, il inaugurera un "Water Adventure resort", soit un ensemble d’attractions aquatiques ainsi qu’un sixième hôtel thématique. Avec ces nouvelles constructions, le parc de Rust espère d’ailleurs franchir le cap des 6 millions de visiteurs annuels.

Boule au ventre

Mais ne boudons pas notre plaisir, nous sommes ici pour connaître le frisson. Et les montagnes russes, avec ou sans tête en bas, on a compris que c’est la spécialité du parc, qui en compte une bonne douzaine, dont les "Silver Star" et "Blue Fire". Dans le premier de ces "grands huit", il faut d’abord attendre patiemment que le train atteigne une hauteur de 73 mètres, avant de dévaler un circuit à près de 130 km/h. La montée est raide. Un regard de côté et c’est la boule au ventre assurée. Mais on dira que c’est un régal pour les amateurs de sensations fortes.

Même topo pour l’autre "grosse" montagne russe. Si sa hauteur n’est pas aussi élevée (maximum 38 mètres), l’attrait de ce rollercoaster réside dans le départ foudroyant de la nacelle, qui atteint la vitesse de 100 km/heure en 2,5 secondes, soit juste le temps de regretter (ou pas) d’être monté à l’avant de cet engin décoiffant. Au gré de cette course folle et de ses nombreux loopings, nous avons l’impression de décoller de quelques centimètres de notre siège. Et si ce n’était pas qu’une impression? Recommençons pour en être bien sûr…

Plus poétique, l’attraction inspirée de la trilogie cinématographique "Arthur les Minimoys" est accessible dès 4 ans. Contrairement aux autres rollercoasters, les wagons sont ici suspendus aux rails et rythmés par des accélérations contrôlées, ce qui renforce l’impression de voler dans la féerie des films, à la rencontre d’automates plus vrais que nature. Magique! "Cette attraction me fait rêver, témoigne une Belge d’une quarantaine d’années. Elle est tellement réaliste, par rapport aux films. À son bord, j’ai l’impression de retomber en enfance. Du coup, je l’ai refaite trois fois en deux jours."

Il est déjà 20h30, il fait encore chaud, nous prenons place à la terrasse d’un restaurant à tapas. Un goût de vacances en Espagne. Vite au lit car, demain matin, le parc ouvre à 8h30, privilège réservé à ceux qui dorment à l’hôtel! Les autres visiteurs devront attendre 10 heures tapantes.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect