Spielberg va aider Apple à concurrencer Netflix

Apple serait en pourparlers avec les célèbres Culver Studios pour y déplacer son département de production de contenus. ©BLOOMBERG NEWS

La société Apple se lance dans la production de contenus originaux et ne compte pas faire les choses à moitié. Le célébrissime Steven Spielberg a été sollicité et ressortira des placards ses "Histoires fantastiques" pour l'occasion.

1 milliard de dollars. Voilà le budget qu'a débloqué Apple pour se lancer dans la création de contenus vidéos. Et le géant technologique américain voit grand, il compte proposer des productions du niveau de "Game of Thrones". Vous étiez sceptique lorsque vous avez entendu cette information pour la première fois mi-août? Ne le soyez plus. 

5 millions $
Chaque épisode de la série de Steven Spielberg "Histoires fantastiques" devrait bénéficier d'un solide budget de 5 millions de dollars.

Apple serait en effet à deux doigts de signer un partenariat avec Amblin Television, la société de... Steven Spielberg (neuf nominations pour l'Oscar du meilleur film quand même, un record). Le réalisateur et producteur américain va faire de la récup' en remettant au goût du jour sa série de science-fiction "Histoires fantastiques" qui avait cartonné dans les années 80. Steven Spielberg endosserait le rôle de producteur et travaillerait avec NBC Universal - qui avait diffusé la série le siècle dernier - et Bryan Fuller, le scénariste des séries "Heroes" et "Hannibal".

10 épisodes sont prévus et les moyens financiers suivent. A 5 millions de dollars l'épisode, d'après le "Wall Street Journal", le budget dépasse celui de la plupart des séries télévisées et rivalise avec celui des grosses productions de Netflix , Amazon et HBO.

Lentement, mais sûrement

La question se pose toutefois de la plateforme de diffusion de cette série. Apple possède évidemment un catalogue riche de 85.000 films à télécharger sur iTunes. L'émission originale "Carpool Karaoke", rachetée en 2016 par Apple, est quant à elle disponible sur Apple Music depuis début août. Enfin, l'Apple TV permet aussi de regarder des films et séries issus de plateformes extérieures comme Netflix, Amazon ou Hulu.

Mais la nouvelle série du renommé Steven Spielberg mérite peut-être une meilleure vitrine encore. Surtout que d'autres productions sont attendues. En interne, on parle d'une dizaine de séries par an.

Apple serait en pourparlers avec les célèbres Culver Studios pour y déplacer son département de production de contenus. ©BLOOMBERG NEWS

Et même s'il prend le train un peu tard par rapport à ses concurrents, le géant des technologies commence à miser de plus en plus dans les productions propres. L'entreprise a ainsi engagé deux bêtes du secteur. Jamie Erlicht et Zack Van Amburg ont travaillé sur les séries à succès "Breaking Bad" et "The Crown" auprès de Sony Pictures Television et sont responsables de la programmation vidéo de la marque à la pomme depuis juin. D'après des rumeurs au sein du secteur, Apple serait également en pourparlers avec les Culver Studios afin d'y déplacer son département de production de contenus. Ces studios de 32.000 m² ont notamment accueilli les tournages des films Matrix, Kill Bill ou encore E.T. de Steven Spielberg (le revoilà).

Apple met donc un pied dans ce secteur devenu hyper-concurrentiel, après Netflix, HBO, Amazon, Hulu, Facebook, Google et bien d'autres. Avec son investissement de 1 milliard de dollars en 2018, il ouvre la porte vers la cour des grands. En guise de comparaison, Netflix projette de dépenser 7 milliards de dollars en 2018. HBO dépenserait de son côté 2 milliards par an pour ses productions.

Projets dans le pipeline

1 milliard $
Apple a prévu de dépenser un milliard de dollars en production de contenus au cours de l'année prochaine.

Les "Histoires fantastiques" de Spielberg ne sont pas les seules productions sur le feu chez Apple. Dans ses casseroles, on trouve aussi une série comique avec Jennifer Aniston et Reese Witherspoon. Par contre, l'entreprise a dû renoncer à une mini-série sur Elvis Presley. Elle était en effet en cours de réalisation sous la houlette de la société de production de l'Américain Bob Weinstein, accusé de harcèlement et d'agression sexuelle par plusieurs actrices et assistantes.

A côté de son émission "Carpool Karaoke" qui accueille des stars de la chanson, Apple se trouve aussi derrière le programme de télé-réalité "Planet of the Apps" au cours duquel des développeurs d'applications mobiles ont 60 secondes pour présenter leur projet à un jury. Enfin, un documentaire sur Clive Davis, une icône de l'industrie de la musique, est disponible depuis la semaine passée sur Apple Music.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content