Croissance à deux chiffres pour le bénéfice de Disney

©REUTERS

Au deuxième trimestre de son exercice, le groupe américain de divertissement a dégagé un bénéfice net de 2,4 milliards de dollars, en hausse de 11,4% sur un an. Toutefois, les revenus de Disney ressortent en-dessous des attentes des analystes.

Le géant américain des médias et du divertissement Disney  a annoncé mardi des résultats trimestriels contrastés, marqués notamment par un recul inattendu des recettes générés par la division des studios de cinéma en dépit du succès en salles du film "La Belle et la Bête".

Au deuxième trimestre de son exercice décalé entamé début janvier, le groupe a dégagé un bénéfice net de 2,4 milliards de dollars, en hausse de 11,4%, ce qui se traduit par un bénéfice par action ajusté de 1,50 dollar contre 1,41 dollar attendu, pour un chiffre d'affaires de 13,34 milliards de dollars, en hausse de 2,83%. Ce dernier chiffre est une déconvenue car les analystes financiers escomptaient 13,45 milliards de dollars en moyenne.

A Wall Street, le titre perdait 1,94% à 109,80 dollars dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance. Il avait terminé la session sur un gain de 0,58%.

Dans le détail

Les revenus générés par la très surveillée branche de télévision ont augmenté de 2,64% à 5,95 milliards mais sont en dessous des 5,99 milliards sur lesquels tablaient les marchés. Disney explique cette lente progression par une baisse des revenus du bouquet star de chaînes sportives ESPN qui traverse une passe difficile marquée par une vague de désabonnements.

Le chiffre d'affaires des studios de cinéma a également diminué de 1,36% à 2,03 milliards de dollars, en dépit du fait que le film "La Belle et la Bête" ait généré plus de d'un milliard de dollars de recettes au "box office" d'après le cabinet StreetAccount.

La branche de jouets et produits dérivés enregistre, elle, une chute de 11% de ses recettes à 1,06 milliard de dollars.

Seule la division Parks and Resorts, qui rassemble les célèbres parcs d'attraction du groupe ainsi que ses activités d'hôtellerie et de croisière, surnage. Le chiffre d'affaires y a progressé de 9% à 4,3 milliards de dollars.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés