Faire des vidéos sur Youtube peut rapporter (très) gros

Norman ©doc

Les trois Youtubeurs français Cyprien, Norman et Squeezie ont revendu leur régie publicitaire pour 25 millions d'euros. Un petit bonus qui s'ajoute à leur revenus publicitaires mensuels.

Il est presque impossible de passer à côté d'eux. Eux, ce sont les Youtubeurs, ces mecs (ou ces filles) qui font des vidéos sur la plateforme Youtube. Ils s'appellent Cyprien, Norman, Squeezie, Enjoy Phoenix ou encore Andy et on les voit partout. Les annonceurs ont évidemment sauté sur l'occasion. Avant chaque vidéo, une publicité... qui rapporte gros.

Revenus publicitaires

D'abord, ces stars du web touchent un pourcentage des recettes publicitaires engrangées par leurs vidéos. On parle quand même de minimum 55%. D'après les Echos, Squeezie gagnerait ainsi 480.000 euros/an et Cyprien 360.000 euros. Norman a avancé le chiffre de 100.000 euros/an.

Jackpot

Ensuite, le top 3 des Youtubeurs les plus regardés en France - Cyprien, Norman et Squeezie - ont touché gros en revendant Talent Web SAS, la société en charge de la régie publicitaire de leur chaîne Youtube, en septembre dernier.

- Montant: 25 millions d'euros, soit 17 fois son excédent brut d'exploitation.
- Acheteur: Webedia (Allociné, Jeuxvideo.com). 

Cyprien avait alors empoché 6,6 millions d'euros, Squeezie 4 millions et Norman 2,2 millions, selon BFM business.

Mais ce n'est pas tout. Ils pourraient recevoir quelques millions de plus si Talent Web SAS continue à faire de bons résultats: 5,2 millions pour Cyprien, 3,3 millions pour Squeezie et 1,8 million pour Norman. 

Des millions de plus-values

Et tout ça, en n'investissant que quelques milliers d'euros, à peine 8 mois plus tôt. Plutôt rentable, comme investissement. Surtout que Cyprien et Norman ont mis en place un montage fiscal leur permettant de payer moins d'impôts sur leurs énormes plus-values. L'avocat Hervé Israël a déclaré à BFM que "si Cyprien avait gardé ses actions à titre personnel, alors il aurait dû payer près de 4 millions d'euros d'impôts sur cette plus-value. En apportant ses actions à sa société Web born, Cyprien ne paiera pas cet impôt sur la plus-value, à condition que cette société réinvestisse dans les deux ans la moitié des 6,6 millions d'euros."

Cyprien - Le patron de Youtube

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés