Jean-Jacques Cloquet quitte l'opérationnel à Pairi Daiza

Jean-Jacques Cloquet sera resté CEO de Pairi Daiza environ deux ans. ©Photo News

Jean-Jacques Cloquet n'est plus CEO de Pairi Daiza, mais il reste administrateur du parc. Eric Domb reprend l'opérationnel et le commercial.

L'amour dure trois ans, écrivait Frédéric Beigbeder. Entre le parc Pairi Daiza et son CEO Jean-Jacques Cloquet, la romance en aura duré deux. D'après nos informations, Jean-Jacques Cloquet n'est plus CEO du parc zoologique créé par Eric Domb. Les deux principaux concernés ont confirmé l'information, mais il ne semble pas être question de bagarre. Jean-Jacques Cloquet insiste sur ce point et précise que "ce changement s'est fait en parfaite concertation avec Eric Domb". Le créateur du parc reprend la main pour la gestion de l'opérationnel et du commercial.

En septembre 2018, l'annonce de la nomination de Jean-Jacques Cloquet, alors administrateur délégué de l'aéroport de Charleroi, avait pris tout le monde par surprise. Nommé au poste de CEO aux côtés d'Eric Domb et d'Yvan Moreau, le directeur financier du parc, Jean-Jacques Cloquet devait s'occuper des volets opérationnel et commercial. "C'est un nouveau challenge. Je ne travaillerai pas moins, mais j'ai toujours rêvé de travailler pour Eric Domb", nous déclarait Jean-Jacques Cloquet au moment de sa nomination.

Nouvelle organisation

Depuis, il semble que de l'eau a coulé sous les ponts et la crise actuelle est passée par là. "Suite à l'impact du Covid 19 sur les activités de l'entreprise et son rythme d'investissement, Pairi Daiza a revu son organisation", confirme-t-on du côté de Brugelette, l'entité qui héberge le parc. Pairi Daiza confirme qu'Eric Domb, qui s'occupait des investissements et du développement du parc, va également reprendre les aspects commercial et opérationnel. "Jean-Jacques Cloquet a manifesté le souhait de répondre aux demandes d'autres entreprises de les accompagner dans leur développement et l'optimisation de leur management humain", a encore réagi le parc qui précise au passage que Jean-Jacques Cloquet reste impliqué dans Pairi Daiza. Il reste en effet administrateur du parc, en charge des dossiers spécifiques.

"Avec la crise du Covid, des grands projets ont été postposés à plus tard. Eric Domb revient donc dans la gestion quotidienne."
Jean-Jacques Cloquet
Administrateur du parc Pairi Daiza

De son côté, Jean-Jacques Cloquet insiste sur la parfaite concertation et sur la bonne entente avec Eric Domb. "Eric était jusqu'ici concentré sur les grands projets de développement du parc. Avec la crise du Covid, des grands projets ont été postposés à plus tard. Il revient donc dans la gestion quotidienne", nous a précisé Jean-Jacques Cloquet.

Une gare TGV pour le parc?

Il faut dire qu'Eric Domb, habituellement grand voyageur, est cloué au sol à cause de la crise du Coronavirus. Et si le parc s'étend sur plus de 70 hectares, il n'était sans doute pas assez grand pour trois CEO. Mais on l'a dit, point de bisbrouille en vue. Jean-Jacques Cloquet reste administrateur du parc et il se chargera des dossiers spécifiques. "Je serai en quelque sorte le délégué aux relations extérieures et je ne serai plus sur le day to day. Cela concerne notamment le volet des économies à réaliser. En période de coronavirus, il faut trouver où l'on peut réaliser des économies au sein de l'entreprise. Au niveau de la nourriture, par exemple, j'ai été en contact avec des entreprises qui jettent des fruits et des légumes afin de les récupérer pour nourrir les animaux", a encore expliqué Jean-Jacques Cloquet qui précise que sa fonction concernera également la recherche de subsides, l'optimisation de l'organisation ou la gestion de la mobilité autour du parc.

"Je serai en quelque sorte le délégué aux relations extérieures et je ne serai plus sur le day to day."
Jean-Jacques Cloquet
Administrateur du parc Pairi Daiza

Depuis des années, les responsables du parc zoologique caressent le rêve de faire venir le TGV à proximité du parc, à l'instar de ce qui se fait pour le parc Disneyland de Marne-la-Vallée, en France. Une des missions de Jean-Jacques Cloquet sera d'amener ce dossier sur les rails, nous a-t-il confirmé. A cet égard, son poste d'administrateur au sein de la SNCB pourrait bien lui être utile.

Enfin, le désormais ex-CEO de Pairi Daiza va développer d'autres activités à l'extérieur, en accord avec le parc. "Je vais développer de la consultance aéronautique, mais aussi en management. Je me suis spécialisé dans le management humain. Cela concerne par exemple l'organisation d'entreprise ou la gestion des équipes. C'est une vraie opportunité pour moi", nous a-t-il encore expliqué. Alors que certains le voyaient reprendre les commandes de l'aéroport de Charleroi, le principal intéressé a démenti cette possibilité. "Je suis toujours administrateur à l'aéroport, mais je ne vais pas revenir au poste de CEO. Pas à 60 ans".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés