Publicité
Publicité

La Sabam termine 2014 dans le vert

©BELGA

La société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs (Sabam) a vu son chiffre d'affaires augmenté de 8% en 2014. Il repasse au-dessus de la barre des 150 millions d'euros, une première en 5 ans. Toutefois, les droits liés aux téléchargements et au streaming ne compensent toujours pas la chute des droits liés aux ventes de CD et DVD musicaux.

En 2014, la Sabam a généré un chiffre d'affaires de 157,4 millions d'euros, soit un bond de 8,01% sur base annuelle.

Cette hausse s'explique notamment par des perceptions uniques au niveau des médias (+15,8%) et à une augmentation des droits d'exécution publique (+4%). De même, les succès engrangés par les arts de la scène (+ 25,1%) ont contribué aux bons résultats.

L'extension aux tablettes de la rémunération pour la copie privée au sein du cercle de famille a également participé à l'augmentation des perceptions (+ 19,9%).

Par ailleurs, les droits Online des téléchargements et du streaming ne compensent toujours pas la chute des droits de reproduction mécanique ayant trait aux ventes de CD et DVD musicaux (-4,9%).

A noter également que les catégories Online, Copie privée, Arts de la scène et Arts visuels affichent ensemble une hausse d'environ 4,5 millions d'euros sur un an.

Un total de 110,3 millions euros ont été versés aux ayants droit en 2014, un chiffre en hausse de 4,5% par rapport à 2013. L'an dernier, 39.710 auteurs compositeurs et éditeurs étaient membres de la Sabam.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés