Publicité

Le challenger européen de Netflix Viaplay accélère son expansion

©doc

Le groupe suédois Nordic Entertainment, maison mère du service de streaming Viaplay, sera présent dans seize pays d'ici 2023. En ce compris les Pays-Bas à compter de janvier.

Principal challenger paneuropéen des géants américains du streaming à la Netflix et Disney Plus à ce jour, Viaplay a décidé d'accélérer la marche, a-t-on appris en milieu de semaine.

Sa maison mère, le groupe suédois Nordic Entertainment , a en effet annoncé sa volonté de débarquer d'ici 2023 au Royaume-Uni, au Canada, en Allemagne, en Autriche et en Suisse, tablant sur le fait que son offre en drames scandinaves et en sport y séduira les téléspectateurs.

Une annonce similaire avait déjà été faite pour un lancement aux États-Unis en décembre de cette année et, plus près de chez nous, aux Pays-Bas début 2022, de quoi venir compléter une présence déjà effective en Scandinavie, dans les pays baltes et en Pologne.

"Success story dans les pays nordiques, nous visons désormais à devenir un champion européen."
Anders Jensen
Président et CEO de Nordic Entertainment

Au total, Viaplay devrait donc se retrouver dans 16 pays d'ici deux ans. Objectif? Paver la voie à l'effort d'atteindre les 12 millions d'abonnés d'ici 2025. À ce jour, le service n'en compte que 3,3. À titre de comparaison, Netflix en compte déjà plus de 60 millions rien qu'en Europe.

Qu'à cela ne tienne. Le CEO et président d'NENT Group, Anders Jensen, affiche ses ambitions: "Ayant prouvé notre success story dans les pays nordiques, nous visons désormais à devenir un champion européen."

Pour mener à bien sa mission, l'entreprise pourra tirer parti de sa levée de quelque 4,35 milliards de couronnes suédoises (429 millions d'euros) en février.

L'on rappellera enfin que la société est née en 2018 de la scission des activités poids lourds suédois de l'entertainment Modern Times Group.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés