Le groupe Disney souhaite se séparer de 32.000 employés

Ce sont surtout les activités des parcs d'attractions du groupe Disney qui sont touchées par la crise sanitaire. ©ANP Kippa

Avec la fermeture de ses parcs dans le monde entier, suite à la crise sanitaire, Disney compte se séparer de 32.000 employés, soit 4.000 de plus qu'annoncé.

Le géant des divertissements Disney compte supprimer 32.000 emplois au cours des six premiers mois de l'année prochaine, soit 4.000 de plus que ce qu'il avait annoncé fin septembre.

La plupart des suppressions d'emplois interviendront dans la branche du groupe dédiée aux parcs d'attractions, particulièrement touchée par les mesures visant à freiner la propagation du nouveau coronavirus. Disney met en avant "le climat actuel, en incluant les impacts dus au Covid-19, et l'environnement changeant dans lequel nous opérons".

Un manque à gagner de plus de 7 milliards de dollars

Pour le seul quatrième trimestre (clos le 3 octobre), le groupe avait fait état, en novembre, d'une perte nette de 710 millions de dollars. "Au total", Disney estime dans son rapport annuel que "l'impact net du Covid-19 sur le revenu opérationnel" de son exercice fiscal s'élève à 7,4 milliards de dollars, dont 6,9 milliards uniquement pour les activités liées à ses parcs.

"Il y a certaines limites à notre capacité à atténuer l'impact financier du Covid-19."
The Walt Disney Company

"Nos parcs ont été fermés ou ont pu opérer mais avec une capacité fortement réduite; les croisières et les voyages en groupes ont été suspendus et les magasins fermés pendant une partie importante de l'année", met en avant le groupe.

D'autres licenciements possibles

Disney fait également état d'un "impact négatif" sur ses activités de licences de produits, studios, médias, production de contenus. Il prévient qu'il "pourrait décider d'autres actions comme "lever des financements supplémentaires, ne pas accorder de dividendes; réduire les investissements dans les contenus pour la télévision ou le cinéma; ou mettre en œuvre d'autres réductions d'effectifs ou des mises en congés".

203.000
travailleurs
Début octobre, The Walt Disney Company employait 203.000 personnes dans le monde.

"Il y a certaines limites à notre capacité à atténuer l'impact financier du Covid-19", ajoute Disney, qui "s'attend à ce que les effets du Covid-19 affectent ses résultats financiers au moins pendant l'année fiscale 2021."

Ces nouveaux licenciements n'ont pas été annoncés par Disney dans un communiqué mais figure dans un document officiel transmis à la Securities and exchange commission (SEC), le gendarme boursier américain.

Début octobre, le groupe The Walt Disney Company employait au total quelque 203.000 personnes, dont 155.000 pour les activités directement liées aux parcs d'attraction.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés