Publicité

Netflix dégringole au lendemain de prévisions décevantes

Reed Hastings, CEO de Netflix ©EPA

Le spécialiste du streaming s'attend à séduire moins de nouveaux abonnés qu'attendu pour le trimestre en cours. Le titre chute de plus de 10% à l'ouverture de Wall Street.

Netflix a fait état lundi de prévisions de nouveaux abonnements pour le trimestre en cours inférieures aux attentes. Le spécialiste américain de la vidéo sur internet a dit prévoir 500.000 nouveaux clients aux Etats-Unis et 2 millions d'abonnés supplémentaires à l'international au deuxième trimestre. Les analystes attendaient en moyenne des chiffres respectifs de 586.000 et 3,5 millions. 

→ Conséquence immédiate sur les marchés. Le titre a chuté plus de 10% à Wall Street vers 17h30, copiant la tendance qui s'était dessinée dans les échanges d'après-bourse lundi soir.

Attention à la concurrence

"La croissance de Netflix repose sur ses performances internationales", a expliqué Paul Sweeney, un analyste de Bloomberg. "Et toute déception sur ce plan va agiter les investisseurs, en particulier alors qu'Amazon vient d'annoncer le lancement d'un plateforme de streaming concurrente."

Le groupe a invoqué des comparaisons difficiles à l'international, où il avait profité l'an dernier de son arrivée sur deux gros marchés anglophones, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Quant aux Etats-Unis, Netflix s'apprête à y appliquer à ses plus anciens abonnés des augmentations de prix qui ne concernaient jusqu'ici que les nouveaux utilisateurs. Même s'il assure que cela n'aura qu'un "impact modeste", Amazon vient de mettre "un peu de pression supplémentaire" pour qu'il gère bien ces augmentations. 

Un 1e trimestre positif

Les prévisions décevantes ont relégué au second plan un premier trimestre supérieur aux attentes des analystes. Le groupe a gagné 2,23 millions d'abonnés aux Etats-Unis alors qu'il en attendait 1,75 million. Son bénéfice a atteint 27,7 millions de dollars ou 6 cents par action alors que le consensus tablait sur 4 cents. Les ventes ont progressé de 24% à 1,96 milliards de dollars, un chiffre conforme aux attentes.

Netflix, qui a lancé en janvier son service dans plus de 130 pays, est connu entre autres pour ses productions originales "House of Cards" et "Orange is the New Black". Le titre Netflix a gagné plus de 60% sur l'année écoulée, la troisième meilleure performance du S&P 500.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.