Publicité

Une fondation créée pour protéger l'œuvre d'Hergé

Fanny Rodwell, la deuxième épouse d'Hergé, héritière des droits sur l'œuvre du père de Tintin. ©Photo News

La Fondation Hergé vise à protéger l'œuvre du père de Tintin après le décès des époux Rodwell qui n'ont pas d'héritiers directs. La structure commerciale est simplifiée.

Quand il est question de l'œuvre d'Hergé, le père de Tintin, on travaille souvent en famille. Au décès du dessinateur en 1983, Fanny Vlamynck, la seconde épouse de Georges Remi (le vrai nom d'Hergé) hérite de l'ensemble des droits de l'œuvre. En secondes noces, elle épouse Nick Rodwell, un homme d'affaires britannique. Et depuis le milieu des années nonante, le couple gère l'héritage d'Hergé de façon pointue, veillant à éviter toute banalisation de l'œuvre.

Depuis, les années ont passé et le temps a fait son œuvre. Fanny Rodwell, âgée de 88 ans, est atteinte de la maladie d'Alzheimer et Nick Rodwell (70 ans), comme tout le monde, ne rajeunit pas. L'heure de la transmission a sonné, tout en veillant à assurer sa protection et sa pérennisation. C'est dans cette optique que Nick Rodwell vient de créer la Fondation Hergé.

"Depuis toujours, il y a eu cette volonté de pérenniser l'œuvre d'Hergé. La création du musée en a été le premier exemple."
Robert Vangénéberg
Administrateur de la Fondation Hergé

Le but de cette nouvelle fondation d'utilité publique est limpide: il s'agit "d'assurer la protection de l'œuvre d'Hergé et d'en assurer la renommée et le rayonnement national et international. La Fondation veillera particulièrement au respect de la volonté exprimée par Hergé lui-même et par les ayants-droits pour la pérennité de l'œuvre".

Dans la foulée, la Fondation a désigné quatre administrateurs parmi lesquels on retrouve Robert Vangénéberg et Fabrice Corioni. Le premier a été administrateur-délégué des éditions de Casterman et a travaillé avec Hergé, le second est le fils du comptable d'Hergé. On vous le dit, quand il est question du patrimoine laissé par l'artiste, on travaille souvent en famille. Les deux ont accepté de nous recevoir - au musée Hergé - pour nous éclairer sur cette nouvelle fondation.

3
millions
Le nombre d'albums des aventures de Tinitin vendus chaque année dans le monde.

"Depuis toujours, il y a eu cette volonté de pérenniser l'œuvre d'Hergé. La création du musée en a été le premier exemple", explique Robert Vangénéberg, qui précise que l'intention du dessinateur, clairement exprimée, a toujours été que son œuvre s'arrête avec lui. Une précision qui a son importance quand on sait que l'éventuelle publication d'un nouveau Gaston Lagaffe fait l'objet d'une passe d'arme judiciaire entre la fille de Franquin et les éditions Dupuis. Mais c'est une autre histoire.

La structure va être simplifiée en trois pôles distincts: La Croix de l'Aigle, les studios Hergé et Tintinimaginatio.

Durant sa carrière, Hergé aura dessiné 24 albums des aventures de Tintin, pas un de plus. Et il faut comprendre qu'il n'y en aura pas d'autre. La Fondation Hergé y veillera. "La Fondation servira aussi à dire voilà ce qu'on peut faire et voilà ce qu'on ne peut pas faire", explicite Robert Vangénéberg.

Moulinsart devient Tintinimaginatio

La Fondation prendra ses pleins effets après le décès des époux Rodwell qui n'ont pas d'héritiers directs. Et, entre-temps, les structures commerciales vont être simplifiées, nous ont expliqué les deux administrateurs. Il y aura désormais trois pôles clairement définis: tout ce qui touche le consommateur final (musée Hergé et boutique) sera regroupé sous la société anonyme La Croix de l'Aigle. À cet effet, la société est en train de racheter le bâtiment qui abrite la boutique à deux pas de la Grand-Place de Bruxelles. Les studios Hergé continueront à gérer la préservation du patrimoine matériel de l'œuvre, les dessins originaux. On parle ici d'un véritable trésor constitué de 80.000 dessins originaux (planches, cartes postales, esquisses et autres). Où sont stockés ces originaux? Motus et bouche cousue. Le secret est aussi bien gardé que la recette du Coca-Cola. Deux personnes seulement ont la clé de cette caverne d'Ali Baba de papier et l'un n'y va jamais sans l'autre.

Enfin, la société Moulinsart, chargée de la commercialisation des produits dérivés, change de nom et va s'appeler Tintinimaginatio. "Le but était de ramener le nom Tintin dans l'appellation", précise Fabrice Corioni. Et quand on vous dit qu'on travaille en famille, la fabrication des produits dérivés est supervisée par Fifi Tchang, la fille de Tchang, le seul personnage réel de l'œuvre d'Hergé.

A terme, ces trois structures seront regroupées sous la coupole de la Fondation Hergé.

Les bandes dessinées, elles, sont toujours vendues par Casterman sur base d'un contrat de 1942 qui tient sur une page et demi! Actuellement, on vend encore trois millions d'albums par an et les droits reviennent aux ayants-droits, soit le couple Rodwell. Après leur décès, ces droits devraient également revenir à la Fondation qui utilisera ces revenus pour faire connaître et pérenniser l'œuvre du père de Tintin. À ce moment-là, la boucle sera bouclée. Cela servira, entre autres, à continuer à faire tourner le musée Hergé qui n'est toujours pas rentable. Pour atteindre l'équilibre, il faudrait tabler sur 200.000 visiteurs annuels, contre 80.000 actuellement.

Sans s'emballer outre mesure, il est possible que l'on voie un jour un musée Tintin ouvrir ses portes à Bruxelles. Des discussions à ce sujet ont parfois lieu, explique Robert Vangénéberg. "Si on trouve un bon endroit et les bons partenaires, pourquoi pas, mais nous aimons bien tout gérer en propre", précise l'administrateur de la Fondation Hergé qui reconnaît que des contacts à ce sujet ont lieu de temps en temps.

Le résumé

  • Nick Rodwell, le mari de la deuxième épouse d'Hergé, vient de créer la Fondation Hergé.
  • Cette fondation vise à protéger et pérenniser l'œuvre du père de Tintin.
  • Au passage, la structure commerciale des sociétés est simplifiée.
  • Le bâtiment qui abrite la boutique bruxelloise est acheté et Moulinsart devient Tintinimaginatio.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés