Walibi investit douze millions d'euros dans deux nouveaux univers

©Photo News

C’est une nouvelle phase dans le plan de redéploiement du parc d’attractions visant à en refaire le leader sur le marché belge d’ici 2022.

Dans le cadre de son vaste plan d’investissement de 100 millions d’euros pour la période 2016-2022, visant à redevenir le parc d’attractions numéro un du pays (place occupée par Plopsaland), Walibi a investi cette année quelque 12 millions dans deux nouveaux univers.

Ils seront accessibles dans le courant du printemps peu après la réouverture du parc prévue le premier week-end d’avril. Le premier est Karma World, axé sur la culture indienne. Il comprend une attraction immersive interactive indoor, Popcorn Revenge, axée sur l’univers de Bollywood, et un restaurant thématisé.

"Avec ces deux nouveaux univers, nous espérons une croissance de 3 à 5% cette année"
Jean-Christophe Parent
Directeur général de Walibi Belgium

L’autre est Fun World qui comprendra une montagne russe pour enfants à partir de 3 ans, Fun Pilot. "Avec ces deux nouveaux univers, nous espérons une croissance de 3 à 5% du nombre de visiteurs, mais tout dépendra d’éléments que nous ne maîtrisons pas comme la météo", pronostique le directeur général de Walibi Belgium Jean-Christophe Parent.

À ces deux nouveaux mondes, s’ajoutent d’autres investissements dans un entrepôt et la cantine du personnel. À noter que pour ce faire, Walibi s’est adjoint les services d’entreprises wavriennes. Alterface a conçu le Popcorn Revenge, et Meta-System, le restaurant, l’entrepôt et la cantine. "Nous sommes fiers de faire appel à des sociétés locales, se félicite Jean-Christophe Parent. Dans la mesure du possible, nous essayons toujours de faire appel à des sociétés belges, nous avons carte blanche de notre actionnaire la Compagnie des Alpes."

"Nous sommes fiers de faire appel à des sociétés locales."
Jean-Christophe Parent
directeur général de Walibi Belgium

Objectif: 1,8 million de visiteurs

Ces investissements sont dans la lignée des douze millions dégagés pour la construction l’an dernier du Tiki-Waka, destiné aux enfants de 6 à 14 ans. En 2020, Walibi investira "seulement" 7 millions, notamment dans l’entrée du parc avant de repartir de plus belle en 2021 avec un montant de 30 millions qui sera affecté principalement à l’érection du Mega Coaster, une montagne russe géante, présentée comme unique au Benelux. Au total, ce sont 75% du parc qui seront refaits d’ici 2022, le but étant d’atteindre, à l’horizon 2022, 1,8 million de visiteurs (le parc aquatique Aqualibi inclus) contre 1,4 million aujourd’hui.

En bonne forme

L’objectif ne paraît pas déraisonnable. Walibi se porte plutôt bien. À l’issue de l’exercice 2017-208 clôturé fin septembre, son chiffre d’affaires est passé de 35 à 38,5 millions d’euros, soit une croissance de 10%, largement supérieure à celle de sa maison mère, le groupe français la Compagnie des Alpes (+ 4,3%).

L’excédent brut d’exploitation affiche une marge de 28%, là aussi supérieure à celle des parcs du groupe (24,1%). Si bien que Walibi fait partie du premier tiers des parcs les plus performants de la Compagnie des Alpes.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect