Walt Disney achète la 21st Century Fox

Le PDG de Disney, Bob Iger, qui avait prévu de partir en juillet 2019, restera finalement à son poste jusqu'en 2021. ©AFP

Walt Disney achète les activités internationales, cinéma et télévision du groupe de Rupert Murdoch pour 52,4 milliards de dollars en actions. Disney estime la valeur totale de la transaction à 66 milliards de dollars.

Walt Disney achète une grande partie des actifs de 21st Century Fox pour 52,4 mds USD en actions. L'opération va mettre fin à plus d'un demi-siècle d'expansion des activités de Rupert Murdoch, qui, désormais âgé de 86 ans, a transformé un journal australien hérité de son père à 21 ans en l'un des plus importants conglomérats au monde dans les médias et le cinéma. La Fox ne conservera plus que la grande chaîne hertzienne américaine Fox, proche de Donald Trump, les stations locales, les chaînes d'informations et des chaînes sportives comme Fox Sports.

En rachetant une partie de l'empire de Murdoch, Disney met la main sur l'une de ses pépites, le groupe de télévision britannique Sky, un acteur majeur du divertissement et du sport en Europe. Concrètement, selon les termes de l'accord définitif, Disney achète les studios télé et cinéma de la Fox, les chaînes FX et National Geographic, ainsi que ses actifs internationaux, notamment la chaîne indienne Star, les 39% détenus par la Fox dans le groupe européen de télévision Sky, ainsi que sa part dans la plateforme de streaming vidéo Hulu.

→ Sky. Présent dans cinq pays (Royaume-Uni, Irlande, Allemagne, Autriche et Italie), le groupe compte près de 23 millions de clients qui déboursent des dizaines de livres ou d'euros par mois pour accéder à ses programmes disponibles sur de nombreuses chaînes thématiques, ainsi que pour des connections internet voire des services téléphoniques. Son chiffre d'affaires a atteint près de 13 milliards de livres en 2016 (14,8 milliards d'euros), associé à une rentabilité confortable.

Le PDG de Disney, Bob Iger, qui avait prévu de partir en juillet 2019, restera à son poste jusqu'en 2021.


• Les détails de l'opération

→ Les actionnaires de la 21st Century Fox recevront 0,2745 action Disney pour chaque titre 21st Century Fox détenu

→ Walt Disney va aussi reprendre une dette nette d'environ 13,7 milliards de dollars de la 21st Century Fox

→ Disney estime la valeur totale de la transaction à 66 milliards de dollars

Disney évalue à au moins 2 milliards de dollars les économie de coûts que permettront cette transaction.

→ Consultez le communiqué ici

Quel avenir pour Sky?

La 21st Century Fox n'avait pas hésité à mettre 15 milliards de dollars sur la table l'année dernière pour racheter les parts de Sky qu'il ne détenait pas encore, lui qui est minoritaire avec 39% du capital. Cette prise de contrôle est un vieux rêve pour Murdoch qui ne possède plus de participation majoritaire depuis l'introduction en Bourse fin 1994 de la société qui s'appelait encore BSkyB. Sa première tentative de reconquête en 2011 avait échoué à cause du scandale des écoutes téléphoniques au sein du News of the World, tabloïd de la galaxie Murdoch qui a ensuite été fermé.
Cinq ans après, Murdoch était donc repassé à l'offensive mais la partie est loin d'être gagnée, son offre de rachat sur Sky ayant pris à nouveau un tour politique avec l'intervention du gouvernement britannique et l'ouverture d'une enquête approfondie afin d'examiner l'impact sur la pluralité des médias.
Murdoch et sa chaîne américaine Fox News, favorite des républicains, sont suspectés de vouloir influencer la vie politique britannique, alors que la famille de l'homme d'affaires possède déjà, via News Corp, deux quotidiens britanniques à grand tirage, The Times et The Sun.
Sky est une affaire de famille pour Murdoch, qui a placé à la tête du conseil d'administration son fils James, par ailleurs directeur général de 21st Century Fox. Ce dernier est revenu à la tête de Sky début 2016 quatre ans après avoir dû démissionner suite à l'affaire autour de News of the World.
Les cartes de la prise de contrôle de Sky par Murdoch sont néanmoins rebattues maintenant que Disney est entré en jeu. La maison-mère de Mickey a d'ailleurs prévenu qu'elle assumerait le contrôle total de Sky si d'aventure Fox parvenait à ses fins en mettant la main sur 100% du capital du britannique.

©REUTERS

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content