Waterland met un pied dans une machine à tubes gantoise

DJ Martin Garrix a composé son hit "Animals" avec l’aide de FL Studio. ©ANP

Le fonds d’investissement Waterland entre dans le capital de la société gantoise Image Line, le développeur du logiciel musical FL Studio. Un logiciel qui a contribué au succès de centaines de stars mondiales telles que Jay-Z, Avicii ou du DJ Martin Garrix.

Image Line ne vous dit sans doute rien. Et son logiciel musical FL Studio encore moins. Mais vous en avez déjà entendu parler. Ou plutôt vous l’avez déjà entendu. En l’occurrence, les morceaux de musique que des D.J. et artistes de renommée mondiale ont composés grâce à ce software. Pour n’en citer que quelques-uns, Martin Garrix, Justin Bieber, Miley Cyrus, feu Avicii ou encore Jay-Z et Kanye West ont réalisé un carton dans les charts internationaux avec des chansons concoctées avec le logiciel musical gantois. Pour être plus précis, FL Studio permet de produire plus aisément de la musique électronique, comme de la dance ou du hip-hop, même sans bases musicales. Surfant sur la popularité de ce genre musical, FL Studio a creusé son sillon sur la scène mondiale où il est devenu un acteur incontournable.

Martin Garrix - Animals

Tout commence il y a un quart de siècle. Le duo gantois Frank Van Biesen et Jean-Marie Cannie lance Image Line, un projet mené en marge de leurs activités principales. Il s’agit à l’origine de développer des jeux. Van Biesen et Cannie créent notamment le jeu pour les enfants "Eat this". Ils imaginent également le quiz populaire du programme télé de la VRT, "Blokken".

FL Studio, développé par Image Line, permet de produire plus aisément de la musique électronique, même sans bases musicales.

À la fin des années 1990, Image Line sort le logiciel musical FruityLoops. Le software rencontre d’emblée un franc succès mais cela ne se traduit pas sur le plan financier, en raison d’un piratage massif. "Des ‘power users’ (grands utilisateurs) se sont offert des villas et des jets privés avec de la musique écrite avec FL Studio, sans jamais avoir payé le moindre dollar, ou ont attendu des années avant de passer à la version légale", déclarait Jean-Marie Cannie il y a quelques années.

30.000 téléchargements par jour

Depuis lors, Image Line fait tourner la planche à billets autant que les platines. Aujourd’hui, FL Studio compte dans le monde 10 millions d’utilisateurs et 1 million s’y ajoute chaque année. Le logiciel est téléchargé 30.000 fois par jour. Beaucoup d’utilisateurs téléchargent une version test gratuite avant de passer à une version payante. Les "paquets" FL Studio coûtent de 89 à plus de 800 euros, selon les spécificités voulues. Mais qui paie une seule fois le software bénéficie toute sa vie d’un accès gratuit à ses mises à jour. Image Line engrange aussi des revenus en vendant des "instruments" ou effets sonores supplémentaires. Comment tout cela se traduit-il financièrement? Ce n’est pas clair, Image Line ne publiant pas de comptes consolidés. Les parties concernées confirment le deal, mais ne font aucun commentaire supplémentaire.

Chiffres clés

Nombre d’utilisateurs: Total: 10 millions, 1 million de nouveaux utilisateurs par an

Téléchargements: Environ 30.000 par jour

Hits composés avec FL Studio: "Animals" (Martin Garrix), "Levels" (Avicii), "Ni**as in Paris" (Jay-Z & Kanye West), "Work" (Rihanna), "Controlla" (Drake), "Gekco" (Olivier Heldens).

La croissance d’Image Line reflète la percée commerciale de la musique électronique. Mais les D.J. et les artistes ne se contentent pas d’utiliser FL Studio. Ils réalisent également des vidéos YouTube sur la manière dont ils en retirent le meilleur sur le plan musical. Ces séquences sont visionnées des millions de fois et font office de machine promotionnelle gratuite pour FL Studio. La société gantoise a aussi eu un soutien non négligeable du géant de l’électronique Akaï, qui a développé une console spécifiquement pour son logiciel.

Jusqu’à présent, Image Line était majoritairement détenue par ses fondateurs Frank Van Biesen et Jean-Marie Cannie, le solde étant dans les mains de quelques personnes privées, qu’on désigne dans le jargon financier par "friends & family". Waterland vient de racheter leurs parts avant, selon toute vraisemblance, d’injecter des capitaux frais dans l’entreprise. La structure que prendra l’actionnariat au terme de l’opération n’est pas connue.

Selon nos informations, Van Biesen et Cannie continueront, après l’opération, à diriger l’entreprise aux côtés de Waterland en s’appuyant sur les moyens du fonds d’investissement pour doper sa croissance. Celle-ci proviendra du développement et de l’enrichissement des produits – forte demande oblige, une version Mac de FL Studio a été lancée sur le marché récemment – mais également de la poursuite de l’internationalisation. Image Line est déjà active en Amérique du nord et en Europe mais l’Asie est encore une partition à déchiffrer pour l’entreprise gantoise.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect