Easi remporte le prix de "L'Entreprise de l'année" 2019

©Dieter Telemans

L’entreprise informatique de Salvatore Curaba a remporté ce lundi le prix de "L’Entreprise de l’année", organisé par EY, BNP Paribas Fortis et l'Echo. Elle s’est distinguée face à Trendy Foods, John Cockerill et le Groupe Dufour. La société wallonne succède à Easyfairs.

Installé à Nivelles, Easi est devenu en tout juste vingt ans un solide acteur dans le monde de l’informatique. Avec ses 250 travailleurs, la société est spécialisée dans le développement de logiciels comptables pour les entreprises. En parallèle, elle assure également la gestion de l’informatique pour un nombre important d’entreprises. Fondée par l’ancien footballeur Salvatore Curaba, Easi continue chaque année de grandir de manière régulière. Pour 2018, son chiffre d’affaires était de 50 millions d’euros, en hausse de 20% comparé à l’exercice précédent. Du côté de la rentabilité, l’entreprise se porte aussi plutôt bien. Le bénéfice net était en 2018 de 2,3 millions d’euros. Il devrait atteindre 7,2 millions cette année.

Mais outre les bons résultats comptables, les membres du jury ont aussi voulu saluer le management de l’entreprise. Aujourd’hui, Easi compte près de 60 actionnaires, qui sont eux-mêmes employés de la société informatique. "Le jury a voulu montrer le soutien des entrepreneurs et des industriels aux entreprises de croissance, éthique par leur gestion participative et par leur partage progressif du pouvoir et des résultats avec leurs dirigeants et employés", a ainsi expliqué le jury dans un communiqué.

Salvatore Curaba quitte donc la direction de son entreprise sur une très belle note. Ce dernier a récemment annoncé qu’il passait le relais comme CEO. C’est désormais le duo Thomas Van Eeckhout et Jean-François Herremans, deux travailleurs depuis des années chez Easi, qui reprennent la direction du groupe.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n