40 millions d'euros d'amende pour Engie en Pologne

©REUTERS

La Pologne est on le sait opposée au projet de pipeline gazier entre la Russie et l'Allemagne. Aujourd'hui son régulateur reproche à Engie de ne pas avoir communiqué sur certains accords avec le Russe Gazprom.

L'Office polonais de lutte contre les monopoles (UOKiK) inflige une amende de 172 millions de zlotys (environ 40 millions d'euros) à Engie. Cette amende est liée au projet Nord Stream 2, ce projet de pipeline reliant la Russie à l’Allemagne via la mer Baltique.

L'UOKiK reproche à l'énergéticien de ne pas lui avoir communiqué des documents relatifs à ses accords avec le conglomérat russe Gazprom.

Le géant pétrolier russe pilote le projet. Il a obtenu pour ce faire des financements d'autres groupes comme Engie, les Allemands Uniper et Wintershall (filiale de BASF), le groupe anglo-néerlandais Royal Dutch Shell et l'Autrichien OMV.

Une menace pour la sécurité énergétique

Nous allons faire appel.
Un porte-parole d'Engie

"Nous contestons le fondement juridique de cette décision. Nous allons faire appel", a réagi un porte-parole d'Engie .

Le gazoduc Nord Stream 2 doit acheminer du gaz naturel russe vers l'Allemagne. Sa construction est toutefois critiquée par les États-Unis et plusieurs pays européens dont la Pologne. Le pays considère que Nord Stream 2 est une menace pour la "sécurité énergétique" de l'Europe.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect