48 batteries de voitures pour aider Elia

©REUTERS

Les 48 batteries Li-Ion proviennent de Renault Kangoo électriques.

Engie et Umicore ont inauguré mardi le premier système de batteries industrielles de "deuxième vie" en Belgique sur le site d’Umicore à Olen, dans la province d’Anvers. Quarante-huit batteries utilisées dans des véhicules électriques forment désormais une batterie de stockage d’une puissance de 1,2 MW.

Les 48 batteries Li-Ion proviennent de Renault Kangoo électriques. La capacité de stockage était à l’origine de 22 kWh par batterie. Dans leur "deuxième vie", cette capacité se situe dans une fourchette de 15 à 17 kWh, soit deux tiers de leur capacité, ce qui est suffisant pour participer à l’équilibre du réseau électrique.

"Il y aura de plus en plus de batteries pour compenser l’intermittence des énergies renouvelables." Philippe Van Troeye CEO d’Engie Benelux

Ces batteries ont en effet été placées dans des containers pour constituer un système de stockage qui viendra à la rescousse du réseau électrique, en premier lieu en tant que réserve primaire pour le gestionnaire du réseau belge à haute tension Elia. Ces batteries, qui auront stocké l’énergie aux moments où l’offre d’électricité est abondante pour pouvoir la réinjecter dans le réseau quand la demande d’électricité est trop élevée, pourront réagir dans un délai de 30 secondes en cas de variations de fréquence sur le réseau.

Engie a assuré la conception et l’installation du système, et exploitera celui-ci. Cette capacité de stockage, une première en Belgique, devrait tenir une dizaine d’années.

"À l’avenir, il y aura de plus en plus de batteries de stockage afin notamment de compenser l’intermittence des énergies renouvelables, ce qui permet une meilleure intégration de celles-ci dans le réseau électrique", explique Philippe Van Troeye, CEO d’Engie Benelux.

Ce système de batteries de "deuxième vie" placé chez Umicore constitue un test important pour analyser la durée de vie de celles-ci. Le centre de recherche Engie Laborelec suivra la question de près. Le devenir des batteries des véhicules électriques en fin de vie devient en effet un problème de plus en plus aigu à mesure que les véhicules électriques gagnent en popularité. Umicore peut recycler ces batteries, mais les réutiliser au préalable dans un système de stockage permet de contribuer à l’économie circulaire, soulignent les deux entreprises. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect