Des Chinois rachètent le plus grand parc éolien belge

©Windvision

China General Nuclear, un des principaux acteurs chinois dans l’énergie, a signé un accord avec la société Windvision pour racheter le parc éolien d’Estinnes.

Avec une capacité de 81 MW, le parc éolien d'Estinnes, dans le Hainaut, est le plus grand parc "onshore" de Belgique. L'annonce de son rachat par un important acteur public chinois tombe alors que l’entrée de la société d’Etat chinoise State Grid dans Eandis semble en passe d’être enterrée.

Le prix de la transaction n’a pas été communiqué. La vente cadre dans la stratégie de la société belge-néerlandaise Windvision de faire aussi peu appel que possible à du financement externe. Elle lui permet de libérer de nouveaux moyens pour investir dans d’autres projets. Windivsion a investi 130 millions dans ce parc, équipé de 11 éoliennes Enercon, parmi les plus puissantes disponibles sur le marché.

Pour CGN, il s’agit du premier investissement en Belgique. Mais l’entreprise est active dans le projet nucléaire Hinkley Point, au Royaume-Uni, et a créé en 2014 une filiale européenne basée à Paris, qui est déjà active dans l’éolien et le solaire en France et au Royaume-Uni. Le groupe possède déjà pour 8.700 MW d’actifs en dehors de la Chine, notamment en Asie et au Moyen-Orient.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect