Du photovoltaïque belge impressionniste à Rouen

©Jacques Ferrier Architectures / Image Doug & Wolf

C’est la société belge Issol qui fabrique les cellules solaires de seconde génération du bâtiment qui va abriter les services de la Métropole Rouen Normandie.

©Jacques Ferrier Architectures / Image Doug & Wolf


 

L’enveloppe transparente à facettes, inspirée par l’impressionnisme de Claude Monet, laissera deviner la coque d’un navire, et est conçue pour jouer avec les variations du ciel et les reflets de l’eau.

 

©Jacques Ferrier Architectures / Image Doug & Wolf

Les 2.000 m² de vitrages photovoltaïques multicolores et les autres éléments verriers de couleur sont fabriqués à Dison – un contrat d’1 million d’euros environ, qui représente 5% de l’investissement, et qui va faire de ce bâtiment passif un bâtiment à énergie électrique positive.

©Jacques Ferrier Architectures / Image Doug & Wolf

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect