La conversion au gaz riche des ménages bruxellois, c'est parti!

Selon Sibelga, 98% des appareils devraient déjà être compatibles. ©BLOOMBERG NEWS

Les bruxellois vont devoir vérifier que tous leurs appareils sont compatibles avec le nouveau gaz riche, qui sera progressivement généralisé à tout le pays.

Dans les jours à venir, les consommateurs bruxellois concernés par la première vague de conversion au gaz riche vont recevoir une communication, par e-mail ou par courrier, leur demandant de faire vérifier par un technicien habilité que leurs appareils sont bien compatibles.

98%
des appareils
Selon Sibelga, 98% des appareils devraient être compatibles au gaz riche.

Pour rappel, 1,6 million de ménages et d’entreprises en Belgique vont devoir passer d’un "gaz pauvre" à un "gaz riche": ils sont en effet actuellement alimentés par un gaz moins calorifique venant du champ de Groningen, aux Pays-Bas. Mais vu les problèmes de stabilité du sol et les tremblements de terre, le gouvernement néerlandais a décidé de réduire ses exportations à partir de 2024 et de les supprimer totalement en 2030.

À Bruxelles, tous les consommateurs sont concernés. Les premiers à basculer vers du gaz riche sont les 51.000 clients de Berchem-Sainte-Agathe, Koekelberg et Molenbeek. Une conversion qui est prévue en juin 2020. Trois autres vagues auront lieu en 2021, 2002 et 2023.

En étant prévenus deux ans à l’avance, les consommateurs devraient pouvoir coupler la vérification au contrôle périodique de la chaudière, ce qui ne devrait entraîner aucun frais supplémentaire. Une prime régionale devrait toutefois voir le jour d’ici fin 2018 pour aider les publics précarisés à effectuer ce contrôle périodique.

Les appareils dont il faut vérifier la compatibilité? Tout ce qui fonctionne au gaz, comme les chauffe-eau, les chaudières ou les feux décoratifs. Selon Sibelga, le gestionnaire de réseau bruxellois, 98% des appareils devraient être compatibles, moyennant toutefois dans certains cas un réglable préalable ou postérieur à la conversion.

Que se passe-t-il si l’appareil est non compatible ou mal réglé? Il ne fonctionnera pas de manière optimale, et pourrait produire plus de CO, consommer davantage de gaz ou se détériorer plus rapidement.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content