La famille Colruyt assure l'avenir de North Sea Wind

Parkwind est l'exploitant des parcs éoliens offshore Belwind, Northwind et Nobelwind, soit une capacité de 552MW. ©Photo News

Colruyt et Korys se sont engagés à injecter le capital nécessaire pour aboutir au projet North Sea Wind. Cette coopérative issue de la société Parkwind est destinée à recueillir les participations du grand public pour financer des projets éoliens offshore.

L'échéance du 23 novembre approchait à grands pas pour le projet North Sea Wind. Après une première prolongation de la période de souscription, la coopérative créée par Parkwind pour récolter des investissements de particuliers pour financer des projets éoliens en mer, peinait à récolter le montant minimum visé par sa campagne de financement participatif. C'était sans compter sur la famille Colruyt qui, par l'intermédiaire des sociétés Colruyt et de Korys, annonce s'engager à injecter le montant nécessaire à North Sea Wind pour atteindre les 15 millions d'euros de participations.

15 millions
euros
Colruyt et Korys s'engagent à injecter le capital nécessaire pour compléter le montant déjà récolté par la campagne participative pour atteindre 15 millions d'euros de participations.

Le projet appartenait déjà en grande partie à la famille Colruyt, via Parkwind, dont la famille dispose de la majorité des parts. "Par cette promesse d'investissement, Colruyt et Korys rassurent les investisseurs et soutiennent le rendement du projet", détaille Pieter Marinus, le CEO de Parkwind. Les deux investisseurs providentiels s'engagent à porter, dans les cinq jours suivant la clôture de l'offre, à 15 millions la somme des participations déjà récoltées. Ils espèrent encourager les investisseurs particuliers hésitant encore à faire le pas.  

De son côté, le patron de Korys, Vincent Vliebergh, s'est justifié de cette implication supplémentaire dans le projet. "En tant qu'associé fondateur de North Sea Wind, nous croyons beaucoup à la démarche entreprise où des citoyens investissent dans des projets d'énergie éolienne. C'est la raison pour laquelle nous avons décidé, avec Colruyt, de donner à cette initiative les moyens de se concrétiser." Les initiateurs du projet se muent, de la sorte, en sauveurs.

Une initiative ambitieuse

En souscrivant à des parts et en devenant, par la même occasion, coopérateurs de North Sea Wind, les particuliers permettront à Parkwind de bénéficier de prêts de la part de la coopérative, en l'échange d'un rendement brut non garanti de 4%. A l'heure actuelle, North Sea Wind a déjà récolté 43% du montant maximum des 20 millions d'euros visé par la campagne, soit un peu plus de 8 millions d'euros. C'est moins que le montant minimum à atteindre pour voir le projet aboutir, à savoir 10 millions d'euros. 

Face au manque d'engouement suscité par la campagne, Parkwind avait réagi en rehaussant le plafond d'investissement par coopérateur de 1.250 à 5.000€. La fenêtre de souscription au projet avait également été prolongée au 23 novembre prochain. Les promesses d'injection de capital de Korys et Colruyt, garantissent, ainsi, l'aboutissement du projet.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect