Le CA d'Elia valide sa réorganisation

©BELGA

Suite aux pressions de la Creg, le régulateur fédéral de l’énergie, Elia, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, se devait de bien séparer ses activités belges régulées des autres, pour éviter le risque de subsidiations croisées et les discussions sans fin à ce sujet.

C’est aujourd’hui chose faite, alors que le conseil d’administration de l’entreprise annonce avoir approuvé la nouvelle structure du groupe. Elia System Operator devient donc Elia Group, soit un holding qui restera l’entreprise cotée en Bourse et qui possédera les parts dans les diverses filiales du gestionnaire de réseau, réparties selon la nature des activités. D’un côté, l’entité nouvellement créée Elia Transmission Belgium regroupera les activités belges régulées, pour lesquelles Elia dispose d’un monopole. De l’autre, Elia Group réunira directement les parts des autres filiales, dont celles de 50Hertz, gestionnaire du réseau à haute tension en Allemagne.

Une assemblée générale extraordinaire se tiendra le 8 novembre pour valider certains aspects de la transaction. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect