Le solaire supplante le nucléaire en Belgique. Une première

©RV DOC

Ce jeudi, les millions de panneaux photovoltaïques qui couvrent notre pays ont fourni plus d’électricité que les centrales nucléaires. Cette première n'est pas due au hasard. Une grande partie du parc nucléaire belge est tout simplement hors service.

D'après les données du gestionnaire du réseau à haute tension Elia, il apparaît que les panneaux solaires fournissent depuis 11h15 ce jeudi 1.545 MW de courant électrique, un chiffre qui a augmenté en cours de journée pour atteindre son pic vers 14h30. Jusque là, rien de particulier. Mais lorsqu'on compare ce chiffre avec ce que les centrales nucléaires fournissent aujourd'hui comme courant, surprise, le nucléaire plafonne à 1.466 MW.

©Elia

L'explication de ce retournement vient des multiples péripéties qui touchent actuellement le parc nucléaire du pays. Ce jeudi, le réacteur de Tihange 3 est à l'arrêt. Electrabel est toujours à la recherche des causes de cette panne. Les deux autres réacteurs du site de Tihange sont également muets. Le premier en pleine cure de jouvence et le second au bloc opératoire après les multiples fissures découvertes l'an dernier.

Au nord du pays, sur le site de Doel, la production est également réduite. Le réacteur 1 a dépassé l'âge limite des 40 ans en février dernier et le réacteur 3 est lui aussi affecté par des microfissures. Electrabel espère toutefois relancer Doel 3 et Tihange 2 avant l'hiver.

Ce jeudi, les seuls réacteurs nucléaires du pays à  fournir de l'électricité étaient donc Doel 1 et Doel 4 avec une production de, respectivement, 433 MW et 1.033 MW.

De plus, les panneaux photovoltaïques belges ne tournent pas à plein régime. Brumes et nuages les empêchent de capter totalement l'énergie du soleil en comparaison avec les jours précédents. Théoriquement, il y a encore de la marge puisqu'ils ne fournissent que la moitié de leur capacité totale.

Rappelons que le nucléaire se taille toujours la part du lion en matière de production d'énergie. En 2014, 52,5% de l'électricité produite sur les sites raccordés au réseau d'Elia provenait du nucléaire. L'impact de la production par les panneaux solaires est en constante augmentation, quoique restant encore à un niveau marginal autour des 2% de la production totale d'électricité.

©BELGA

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés