Méga acquisition pour Chevron

©REUTERS

Chevron annonce son intention de racheter Anadarko pour quelque 33 milliards de dollars en cash et en actions. Le titre Anadarko s'envolait de 33% dans les pré-échanges américains, là où celui de Chevron abandonnait 1,6%.

Méga opération en vue dans le secteur pétrolier. Chevron annonce son intention d'acheter Anadarko Petroleum . L'opération porte sur 33 milliards de dollars (29 milliards d'euros) en actions et en numéraire. L'annonce pesait sur le titre de Chevron qui reculait de 1,6% dans les échanges d'avant-Bourse. À l'opposé, l'action Anadarko s'envolait de 33%.

Les détails du deal

Chevron propose 65 dollars par action Anadarko, ce qui représente une prime de 39% par rapport au cours de clôture de la veille. Il paiera aussi 8 milliards en cash.

Les actionnaires Anadarko recevront 0,3869 action Chevron et 16,25 dollars en numéraire. Chevron devra ainsi émettre 200 millions de nouvelles actions.

Chevron annonce aussi une reprise de la dette de 15 milliards de dollars d'Anadarko. Chevron précise que la valeur d'entreprise de l'opération est de 50 milliards, ajoutant que la part en actions représentait 75% du total et celle en numéraire le solde.

Enfin, Chevron dit s'attendre à un impact positif sur son flux de trésorerie et son bénéfice par action à la clôture du deal.

Pourquoi cette méga-acquisition?

L'objectif de Chevron via cette acquisition est de renforcer sa présence dans le bassin Permien (zone étendue de l'ouest du Texas au sud-est du Nouveau-Mexique), où sont concentrés les gisements de schiste américains et dans le gaz naturel liquéfié (GNL).

Pour les analystes, ce rapprochement est vu comme une solution idéale pour Chevron. "L'entité fusionnée sera capable de hiérarchiser ses actifs et de se focaliser là où le retour en cash est le plus important", explique Christyan Malek de JP Morgan.

Il devrait aussi générer quelque 2 milliards de dollars d'économies, dont 1 milliard (avant taxes) en synergies, dès la première année suivant sa finalisation.

Le groupe a également dit qu'il allait céder pour entre 15 et 20 milliards d'actifs entre 2020 et 2022 afin de réduire sa dette et de choyer ses actionnaires en leur versant des dividendes et en rachetant ses propres actions.

Chevron espère boucler cette opération, qui doit encore être soumise à l'aval des actionnaires d'Anarko et des régulateurs, au second semestre de cette année.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n