Pairi Daiza va accueillir le plus grand parc photovoltaïque de Wallonie

©REUTERS

62.750 panneaux, qui produiront largement plus que la consommation du parc animalier, vont être installés à Pairi Daiza.Un projet réalisé en partenariat avec Green4Power, filiale d’Integrale.

Avec ses 62.750 panneaux photovoltaïques et sa puissance totale de 20 MWc, le parc photovoltaïque qui va être installé à Pairi Daiza sera, et de loin, le plus grand de Wallonie. C’est le nouveau parking de 7.000 places du parc animalier implanté à Brugelette, dans le Hainaut, qui accueillera cette installation sur des ombrières qui surplomberont les emplacements destinés aux voitures. "Cela en fera le plus grand carport photovoltaïque du monde", affirme Claire Gilissen, porte-parole du parc.

Le parc photovoltaïque devrait produire 20.000 MWh d’électricité par an, largement plus que la consommation du parc.

Il devrait produire 20.000 MWh d’électricité par an, largement plus que la consommation du parc, qui a accueilli en 2018 plus de 2 millions de visiteurs. Une partie du surplus servira à alimenter les véhicules électriques des visiteurs - 80 bornes de rechargement sont prévues dans un premier temps, mais Pairi Daiza pourrait en installer, à terme, jusqu’à 800.

Le reste des surplus d’électricité produite sera réinjecté sur le réseau. "Cela va permettre à Pairi Daiza d’être le premier jardin zoologique à couvrir plus que sa consommation électrique totale à l’aide d’une énergie verte produite localement", pointe Claire Gilisen.

20 millions d’euros

 L’investissement, qui est de l’ordre de 20 millions d’euros, sera assuré par Green4Power, qui a pour actionnaires l’assureur Integrale (70%) et Perpetum Energy (30%), société spécialisée dans l’installation de photovoltaïque industriel.

"Green4Power nous fournira l’électricité et en échange, nous payerons une redevance annuelle fixe, qui est inférieure à nos factures d’électricité actuelles."
Yvan Moreau
Directeur financier du parc

Il s’agit d’un système de tiers-investisseur classique"Green4Power nous fournira l’électricité et en échange, nous payerons une redevance annuelle fixe, qui est inférieure à nos factures d’électricité actuelles", explique Yvan Moreau, directeur financier du parc.

La filiale d’Integrale restera propriétaire de l’installation pendant 20 ans et touchera les certificats verts - qui sont prévus pour 10 ans. Des certificats verts qui, pour une installation de cette taille, se montent à 1,675 million d’euros par an, nous indique le SPW (service public de Wallonie), désormais compétent en matière d’électricité verte.

Opérationnel mi-2020

Les travaux ont débuté en juillet et le parc photovoltaïque devrait être opérationnel au plus tard mi-2020.

L’installation a été dimensionnée pour couvrir davantage que la consommation actuelle du parc, en tenant compte également de futures extensions, comme celle de la Terre du froid, qui va accueillir manchots, tigres de Sibérie et ours blancs. "L’électricité verte alimentera notamment l’installation qui accueillera les ours polaires, mais cela ne représente pas grand-chose parce que cette installation va fonctionner en synergie avec le futur hôtel voisin, qui sera équipé d’une pompe à chaleur, dont le froid sera récupéré pour refroidir le bassin des ours", détaille Yvan Moreau.

Investir dans le photovoltaïque, un créneau pour l’assureur Integrale
En finançant, via sa filiale Green4Power, le projet de Pairi Daiza, l’assureur Integrale, qui a pour actionnaire majoritaire le groupe Nethys, donne un sérieux coup d’accélérateur à sa politique d’investissement dans le photovoltaïque.

"L’ensemble des projets financés jusqu’ici par Green4Power représentent au total 20 MWc. Cela va donc doubler d’un coup la capacité installée", explique Fabian de Bilderling, directeur développement et communication d’Integrale.

L’assureur est aussi actif dans ce domaine via deux autres filialesPower2Green, une société détenue en partenariat avec Luminus, et Integrale Green Energy, où l’assureur est seul à bord. Power2Green compte à son actif 11 MWc installés, tandis qu’Integrale Green Energy, davantage centré sur de plus petits projets, comme le siège de Bruxelles Environnement, totalise lui 47 MWc installés.

L’objectif de l’assureur, principalement actif dans les assurances-groupe? Procéder à des investissements de long terme, avec un risque limité"Nous sommes vraiment un investisseur à très long terme. Et contrairement à d’autres acteurs, nous n’exigeons pas un rendement à deux chiffres", affirme Fabian de Bilderling.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n