Une bonne et une mauvaise nouvelle chez Exmar

©Exmar

La société belge Exmar a, dans un "update opérationnel et financier" publié après Bourse, dévoilé ce lundi une bonne et une mauvaise nouvelle à ses actionnaires.

La société de transport de gaz Exmar, dirigée par Nicolas Saverys, a publié ce lundi après Bourse un inattendu "update opérationnel et financier".

La bonne nouvelle: son usine flottante de fabrication de GNL (gaz naturel liquéfié) TANGO FLNG reçoit du gaz depuis le 9 septembre et produit à pleine capacité depuis lors.

"Nous avons versé une garantie bancaire de 65 millions de dollars environ, que nous devrions pouvoir récupérer (...). Mais nous avons pour cela besoin de l’accord de Sinosure, et cela prend du temps."
Miguel de Potter
CFO d'Exmar

La mauvaise? Exmar n’a pas encore pu obtenir d’accord avec Sinosure, la société chinoise qui garantit les crédits à l’exportation, sur FSRU, son unité flottante de regazéification. 

"Nous avons financé cette unité avec des crédits de Bank of China et de Deutsche Bank", explique Miguel de Potter, le CFO. "Comme à l’époque, nous n’avions pas de contrat pour cet actif, nous avons versé une garantie bancaire de 65 millions de dollars environ, que nous devrions pouvoir récupérer, maintenant que cette unité fonctionne. Mais nous avons pour cela besoin de l’accord de Sinosure, et cela prend du temps."

Exmar a toutefois obtenu des deux banques un prolongement du crédit pont de 30 millions de dollars qui devait expirer au 30 septembre.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect