Amazon monte au créneau contre les systèmes solaires de Tesla

©REUTERS

Après Walmart, c'est au tour du géant technologique Amazon de dénoncer des incendies survenus sur les toits de ses installations, équipées de panneaux solaires de la filiale de Tesla, SolarCity.

La semaine dernière s'ouvrait devant les tribunaux américains le procès opposant Walmart à Tesla. Le géant américain accusait la filiale solaire de Tesla, SolarCity, d'avoir provoqué des milliers de dollars de dégâts suite à l'incendie des panneaux solaires placés par l'entreprise sur les toits des grandes surfaces. Aujourd'hui, Amazon se joint à Walmart.

Le géant technologique a indiqué qu'un incendie était également survenu en juin 2018 sur le toit d'un de ses entrepôts de Redlands (Californie). Ce feu impliquait le système de panneaux solaires installé par SolarCity.

Tesla affirme pour sa part être déjà en discussions avec Walmart afin de dégager une solution.

En réaction à un article de Business Insider, Tesla a expliqué avoir découvert des défauts dans les connecteurs fabriqués par Amphenol Corp. "Nous enregistrons plus de défauts et de déconnections que ce que les standards n'autorisent." La société ajoute toutefois que l'an dernier moins de 1% des installations avec ces connecteurs avait été problématique.  

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect