Publicité

Comment GDF Suez fait face aux baisses de prix

©AFP

Résultats 2014 en recul pour GDF Suez, pénalisé par sa branche Energie Europe. Le groupe vise pour cette année un bénéfice net récurrent compris entre 3 et 3,3 milliards d'euros. Et lance un "plan de réaction opérationnel rapide".

GDF Suez a annoncé un résultat net récurrent en recul de 9,4% en données brutes en 2014, à 3,1 milliards d'euros. Son résultat net part du groupe, plombé par des dépréciations d'actifs qui avaient entraîné une perte de 9,3 milliards d'euros en 2013, s'établit pour sa part à 2,4 milliards.

"A climat moyen", c'est-à-dire hors éléments climatiques exceptionnels en France, le résultat courant du groupe a atteint 3,4 milliards d'euros, "dans le haut de la fourchette de 3,1 à 3,5 milliards donnée en juin", a souligné le PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet.

"Arrêts de centrales nucléaires non prévus en Belgique"...

Le groupe a ainsi atteint ses objectifs "malgré des évènements exogènes très défavorables", a ajouté le dirigeant, citant notamment le climat très doux en Europe, la sécheresse au Brésil et l'arrêt de deux réacteurs nucléaires en Belgique. "L'Ebitda de la branche Energie Europe est en baisse organique de -29,2% (...) du fait des conditions climatiques exceptionnellement défavorables, de l'indisponibilité partielle de trois unités du parc nucléaire en Belgique  (Doel 3, Doel 4 et Tihange 2), de la baisse des prix de marché de l'électricité et du rattrapage tarifaire en
France enregistré en 2013"

→ Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net part du groupe de 3.124 millions d'euros, un Ebitda de 11.972 millions et un chiffre d'affaires de 78.101 millions.

 

La baisse des prix de l'électricité doit être prise en compte pour la suite des activités. GDF Suez précise sa réaction: "Dans le contexte de la chute récente et importante des prix du pétrole et du gaz qui a un impact significatif sur les métiers du Groupe à court terme (estimé à environ – 900 millions d’euros sur l’Ebitda 2015 et – 350 millions sur le résultat net récurrent, part du Groupe, aux conditions de marché du 31 décembre 2014), le groupe a décidé la mise en place d’un plan de réaction opérationnel rapide, en complément du plan Perform 2015, focalisé sur des réductions ciblées de dépenses opérationnelles (250 millions d’euros d’impact sur l’Ebitda 2015) s’accompagnant d’un décalage de certains investissements de croissance (2 milliards d’euros sur 2015-2016)."

 

Faire de même en 2015

Le producteur et distributeur de gaz et d'électricité a précisé dans un communiqué qu'il visait pour 2015 un résultat net réccurent compris entre 3 et 3,3 milliards d'euros. Le groupe indique que cet objectif de résultat net récurrent repose sur une estimation d'Ebitda entre 11,7 et 12,3 milliards d'euros. Avec comme condition: "à climat moyen en France". Prudence, donc...

→ GDZ Suez prévoit de verser un dividende de 1 euro par action au titre de l'exercice passé. Contre 1,50 euro au titre de 2013.

 

La situation en Belgique:

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés