Deutsche Bank pourrait prendre jusqu'à 9,24% du capital de Total

Elle dépasserait alors nettement les 5,4% détenus par Albert Frère.

Le géant bancaire allemand Deutsche Bank pourrait prendre jusqu'à 9,24% du capital de Total, en exerçant ses options d'achat d'actions, devenant ainsi le premier actionnaire du groupe pétrolier, selon un communiqué de l'Autorité des marchés financiers (AMF) publié lundi.

La banque allemande a franchi le seuil de 5% du capital de la première capitalisation boursière française le 9 novembre dernier, a-t-elle indiqué à l'AMF.

Deutsche Bank détenait alors 123,1 millions d'actions, une participation évaluée à 4,89 milliards d'euros au cours de clôture de l'action Total lundi (39,77 euros).

Ce franchissement du seuil des 5% du capital "résulte d'une acquisition d'actions Total hors marché", selon le communiqué de l'AMF.

En outre, Deutsche Bank a déclaré au gendarme boursier qu'elle détenait des options d'achat pouvant donner droit à 94 millions d'actions supplémentaires.

Si elle exerçait ces options d'achat, Deutsche Bank détiendrait 9,24% du capital de Total, soit bien plus que les 5,4% détenus par le milliardaire belge Albert Frère, via les sociétés Bruxelles-Lambert (4%) et Compagnie Nationale à Portefeuille (1,4%).

Total détient en propre 4,9% de ses actions. Les salariés en ont 3,9% et la banque BNP Paribas 0,2%, selon le rapport annuel du groupe.

Quelque 84% du capital du groupe était détenu par des actionnaires de moindre importance au 31 décembre 2009, selon ce document. Le groupe compte environ 540.000 actionnaires individuels français.

La capitalisation boursière de Total était de 93,41 milliards d'euros lundi en clôture, soit la plus importante de la Bourse de Paris.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés