Doel 1 et 2 à l'arrêt en juin

©REUTERS

Doel 2 sera en révision pour trois semaines à partir du 1er juin, selon Electrabel. Doel 1 sera arrêté du 7 au 15 juin.

Les réacteurs nucléaires Doel 1 (412 MW) et 2 (454 MW) seront à l'arrêt temporairement en juin. Une révision de trois semaines est prévue pour Doel 2 tandis que Doel 1 sera à l'arrêt quelques jours seulement, a-t-on appris mardi auprès d'Electrabel.

Doel 2 sera en révision pour trois semaines à partir du 1er juin, selon Geetha Keyaert, porte-parole d'Electrabel. Doel 1 sera arrêté du 7 au 15 juin. Des tests communs seront réalisés, car certains systèmes sont liés aux deux unités.

La porte-parole a précisé qu'il n'y aura pas de conséquences pour l'approvisionnement énergétique, car ces arrêts ont été prévus à l'avance. Il s'agit de contrôles standards.

LE PARC NUCLEAIRE A 50% DE SES CAPACITES

Les réacteurs nucléaires Doel 3 (1.056 MW) et Tihange 2 (1.008 MW) sont à l'arrêt depuis l'été dernier en raison de la détection de fissures dans leur cuve. Cet arrêt prive le parc belge de plus de 2.000 MW d'électricité. Ils resteront à l'arrêt au moins jusque fin mai. L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) doit donner un avis au gouvernement fédéral qui devra prendre la décision finale sur un redémarrage.

Mais Tihange 1 (962 MW) sera également à l'arrêt pour entretien à partir de fin mars, et ce jusqu'au 21 mai. La cuve du réacteur sera notamment examinée pour voir si elle n'a pas de fissures.

Lorsque Tihange 1 sera arrêté (30 mars), le parc nucléaire belge ne fonctionnera plus qu'à 50% de ses capacités. Cette situation se prolongera au moins deux mois.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés