Electrawinds investit dans le biodiesel de seconde génération

Alors qu'elle vient de céder deux filiales, Electrawinds a pris 20% dans AD Biodiesel. Cette opération s'inscrit dans le cadre d'une revue stratégique de son portefeuille.

Gros mouvement dans les activités du producteur d’énergie renouvelable Electrawinds. Dans le cadre de la revue stratégique de son portefeuille, la société vient de vendre sa filiale Electrawinds Solar NV en Zon aan Zee NV. Les deux filiales ont été cédées à une coentreprise détenue par le fonds d’investissement Gimv et la banque Belfius pour une valeur d’entreprise de 19,1 millions d’euros.

Ces deux filiales disposent de nombreux projets pour une capacité de production totale de 6,68 MW.

Electrawinds entend utiliser la recette de la vente pour alléger sa dette.

Parallèlement à cette opération, Electrawinds a annoncer qu’elle allait rentrer dans AD Biodiesel SAS , une joint-venture spécialisée dans le biodiesel de seconde génération (à base de graisses issues des déchets d’animaux et des fritures usagées). Electrawinds a pris 20%. A ses côtés, on trouve Sofiproteol/Diester (60%), Akiolis (10%, Tessenderlo groep) en Mindest (10%).

Par ailleurs, le management d’Electrawinds étude la possibilité de renforcer son capital.  L’entreprise entend donner des détails en marge de la publication de ses résultats du quatrième trimestre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés