Publicité

Elia a maintenu son programme d'investissements en dépit de la crise sanitaire

Malgré une contraction du bénéfice semestriel, la société dirigée par Chris Peeters a continué d'investir sur les réseaux à haute tension belges et allemands.

Alors que ses résultats semestriels affichent un léger recul, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité Elia continue d'investir dans les systèmes belges et allemands.

Elia poursuit son petit bonhomme de chemin. Peu (ou pas) impacté par la crise sanitaire, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité belge a déroulé son programme d'investissements comme prévu au premier semestre 2021.

"Les objectifs étaient doubles: une extension massive de notre infrastructure de transport et une digitalisation totale du système que nous gérons."
Chris Peeters
CEO d'Elia

Au total, l'entreprise a investi 164,9 millions d'euros en Belgique et 221,6 millions en Allemagne sur la période et affirme avoir rempli ses objectifs en la matière. "Les objectifs étaient doubles : une extension massive de notre infrastructure de transport et une digitalisation totale du système que nous gérons", a souligné le CEO Chris Peeters.

Contraction des résultats

Côté revenus, le chiffre d'affaires est en légère hausse à 1,312 milliard d'euros, mais le résultat net sur le semestre est en baisse de 1,6% à 150,5 millions "en raison d’une hausse des frais de maintenance et de personnel en Allemagne".

Pour la suite de l'année, Elia conserve ses prévisions et vise un rendement ajusté des capitaux propres entre 5,5% et 6,5%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés