Publicité
Publicité

Engie aurait proposé à EDF de lui vendre ses réacteurs belges, Kocher dément

Isabelle Kocher, directrice générale d'Engie ©@triptyque

Les sept réacteurs nucléaires belges d'Engie auraient été proposés par son propriétaire au groupe public français EDF, selon le Canard Enchaîné. Pour la directrice générale d'Engie, il n'en est rien.

La directrice générale d'Engie, Isabelle Kocher, aurait proposé au PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, de vendre au groupe public d'électricité, premier fournisseur d'électricité en France et en Europe, les sept réacteurs nucléaires belges d'Engie. C'est ce que rapporte Le Canard Enchaîné dans son édition à paraître ce mercredi.

Mais selon la directrice générale d'Engie, tout ça n'est que mensonge. "Il n'y a rien du tout", a-t-elle dit à des journalistes, évoquant un "pays stratégique" pour le groupe français. "La stratégie, c'est déjà de régler les sujets techniques qu'on est en train de traverser" et "la priorité c'est de remettre ces centrales en ordre de marche", a déclaré Kocher.

"Si on arrive a accélérer nos investissements, puisque la question s'était posée comme ça au départ, en faisant venir des partenaires, je suis ouverte", a indiqué Isabelle Kocher. Mais "ce n'est pas d'actualité, il n'y a pas de négociations en cours avec qui que ce soit", a-t-elle ajouté. De son côté, EDF s'est refusé à tout commentaire.

Engie a fait savoir lundi qu'il prévoyait pour cette année un résultat d'exploitation (Ebitda) légèrement inférieur à l'indication fournie précédemment en raison de l'arrêt prolongé de deux réacteurs nucléaires en Belgique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés