Publicité
Publicité

Engie résiste à la crise au premier trimestre mais ne se prononce pas pour la suite

Le géant énergétique français Engie démontre qu'il a les reins solides et affiche un Ebitda en légère baisse à 3,1 milliards d'euros sur le premier trimestre 2020. Les températures clémentes de l'hiver européen auront pesé sur les résultats.