Feu vert pour le projet de recherche nucléaire Myrrha

Le conseil des ministres a approuvé ce vendredi le projet de recherche nucléaire Myrrha. Une somme de 550 millions d'euros y sera consacrée au cours de la période 2019-2038.

Le conseil des ministres a donné son feu vert au projet de recherche nucléaire Myrrha, a annoncé la ministre fédérale de l'Energie, Marie-Christine Marghem.

Une somme de 550 millions d'euros y sera consacrée au cours de la période 2019-2038.

Myrrha, pour "Multipurpose Hybrid Research Reactor for High tech Application", est un vaste projet de construction d'un prototype d'une nouvelle génération de réacteurs nucléaires. A quoi va-t-il servir?

  • de produire des radio-isotopes dans le cadre de traitements et diagnostics médicaux, ainsi que du silicium dopé de très grande pureté pour des applications dans l'électronique;
  • de mener des recherches sur le traitement des déchets radioactifs;
  • de développer de nouveaux types de combustibles et réacteurs nucléaires.

    → Myrrha n'est donc pas lié à la production d'électricité.

Pilotés par un accélérateur de particules, ces réacteurs dits "sous-critiques" sont censés fonctionner de manière plus sûre que les réacteurs classiques puisqu'ils contiennent trop de peu de matière fissile pour entretenir une réaction en chaîne.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content