Fluxys fait son entrée sur le réseau gazier brésilien

TBG, l'un des trois gestionnaires du réseau gazier brésilien, dispose d'un réseau de gazoducs de 2.600 kilomètres. ©REUTERS

Le gestionnaire du réseau gazier belge Fluxys vient de sécuriser l'acquisition de 27,5% des parts de son homologue brésilien TBG. C'est la première incursion de l'entreprise hors de l'Europe.

Ce mardi, le gestionnaire du réseau gazier belge Fluxys a annoncé avoir fait main basse sur une participation de 27,5% de son homologue brésilien Transportadora Brasileira Gasoduto Bolívia-Brasil (TBG). Ces parts, jusqu'ici détenues par l’investisseur institutionnel américain EIG Global Energy Partners (EIG), ont été acquises pour un montant que l'entreprise belge ne souhaite pas divulguer pour l'instant. Notons toutefois que les actifs réglementés de TBG sont évalués à 4,18 milliards de real brésilien (645 millions d'euros). Selon nos confrères du Tijd, l'intérêt de 27,5% repris par Fluxys vaudrait alors 177 millions d'euros environ.

TBG est l'un des trois principaux gestionnaires des infrastructures gazières du Brésil. Il dispose d'un réseau de gazoducs de 2.600 kilomètres ainsi que l'interconnecteur Gasbol qui peut transporter quelque 13 milliards de mètres cubes de gaz naturel de la Bolivie au Brésil chaque année.

Brésil, terre d'avenir pour le gaz

"D'ici 2040, la demande de gaz naturel devrait augmenter de 70% au Brésil."
Laurent Remy
Porte-parole de Fluxys

Cet investissement constitue la première incursion de Fluxys hors de l'Europe. L'opération s'inscrit dans une logique de diversification géographique, alors que la demande pour le gaz naturel est vouée à chuter à partir de 2030 sur le continent européen. En revanche, les projections sont toutes autres en Amérique latine.

"Le Brésil est le moteur économique de l'Amérique du Sud et connaît une forte croissance économique", analyse Laurent Remy, le porte-parole de Fluxys. "D'ici 2040, la demande de gaz naturel devrait augmenter de 70%", ajoute-t-il. Pour Fluxys, il y a donc là une réelle opportunité à saisir.

Pilier stratégique

"Nous regardons aussi désormais les infrastructures gazières dans des marchés de croissance comme l'Amérique du Sud et l'Asie."
Laurent Remy
Porte-parole de Fluxys

De plus en plus, les investissements étrangers hors-Europe constituent l'un des piliers de la stratégie de Fluxys. "Nous ne nous concentrons plus seulement sur le gaz naturel liquéfié (GNL). Nous regardons aussi désormais les infrastructures gazières dans des marchés de croissance comme l'Amérique du Sud et l'Asie. C'est pour cette raison que nous avons établi un bureau à Singapour l'an dernier", développe Laurent Remy.

A l'avenir, Fluxys entend bien répliquer ce modèle. Et une prochaine prise de participation pourrait avoir lieu plus vite que prévu. En effet, le géant pétrolier brésilien Petrobras détient encore 51% de TBG. Or, secoué par des scandales de corruption, Petrobras est poussé par les autorités et la concurrence à céder une large portion de ses actifs dans un futur proche. Une opportunité de plus pour Fluxys qui se dessine alors que la firme a, plus que jamais, l'international dans le viseur.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés