GDF Suez et Eletrobras partenaires au Brésil

Le groupe de Gérard Mestrallet et le groupe public brésilien son parvenu à un accord pour "le développement de projets communs". Le périmètre de cet accord comprend tous les pays situés en Amérique centrale, Amérique du Sud et en Afrique.

GDF Suez a signé un accord de partenariat avec le groupe public brésilien Eletrobras pour le "développement de projets communs" en Amérique latine, un "marché clé" pour le groupe énergétique français, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué.

Les deux groupes "vont mener ensemble des études, développer des projets et établir des joint-ventures dans les domaines du transport et de la production d’électricité", notamment renouvelable, ajoute le communiqué.

Le périmètre de cet accord comprend tous les pays situés en Amérique centrale, Amérique du Sud et en Afrique, est-il précisé.

"Avec une demande énergétique très forte et un grand potentiel en énergies renouvelables, l’Amérique latine est un marché clé pour GDF Suez", affirme le groupe français.

GDF Suez est le premier producteur privé d'électricité au Brésil, à travers sa participation de près de 70% dans Tractebel Energia. Il y a déjà construit une quinzaine de centrales électriques et est en train d'édifier la méga-centrale hydroélectrique de Jirau, dans le nord du pays.

Il coopère aussi avec Eletrobras et Eletronuclear dans le nucléaire civil, le Brésil projetant de construire près de 60 centrales nucléaires au cours des 50 prochaines années.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés