GDF Suez réduit sa dette grâce au Portugal

Reuters ©REUTERS

GDF Suez vend la moitié de ses actifs au Portugal au japonais Marubeni, pour un montant non communiqué. Mais l'on parle en coulisses de la somme de 400 millions d'euros.

Le géant énergétique français GDF Suez a vendu au groupe japonais Marubeni une participation de 50% de ses actifs de production d'électricité au Portugal, lui permettant de réduire sa dette de 600 millions d'euros cette année.

Une coentreprise va être créée dont les deux groupes détiendront désormais 50%, la transaction devant être bouclée au cours du troisième trimestre, indique GDF Suez dans un communiqué.

• Le deal. Cette coentreprise regroupera 3.300 mégawatts de capacités de production électrique, dont 2.400 mégawatts de centrales au charbon et au gaz et 900 mégawatts d'éolien jusque là détenus à 100% par GDF Suez.

A quel prix? Le groupe français ne dévoile pas le montant exact de la cession, mais selon une source proche du dossier, celui-ci s'élève à environ 400 millions d'euros, plus une cession de dette.

Réduction de dette. Au final, l'opération se traduira "par une diminution de la dette nette consolidée de GDF Suez d'environ 600 millions d'euros et de 300 millions d'euros supplémentaires en 2014 avec la mise en équivalence de la joint-venture", souligne GDF Suez. Toujours en incluant cette opération, le groupe dépassera le cap des 4 milliards d'euros de son plan de cession de 11 milliards visés pour 2013-2014.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés