Haulogy et BLA, union et création d'un champion wallon de l'IT énergétique

Quentin Gemine, CEO de Blacklight Analytics, Charles Delhaye, CEO de Haulogy et Damien Ernst, co-fondateur de BLA et professeur à l'ULiège. ©Valentin Bianchi / Hans Lucas

L'éditeur de logiciels pour le secteur énergétique, Haulogy, s'est offert la spin-off de l'ULiège Blacklight Analytics. Objectif: quadrupler le chiffre d'affaires en moins de 5 ans et partir à la conquête de l'Europe.

À l'ère de la transition énergétique, les transformations du secteur de l'énergie sont légion. Érections d'éoliennes en mer du Nord, constructions de champs de panneaux solaires, démantèlements de centrales nucléaires ou réactivations de centrales au gaz, bref autant de chantiers spectaculaires qui pourtant ne racontent pas toute l'histoire.

Le résumé

  • À l'ère de la transition énergétique, l'informatisation des acteurs du secteur est la nouvelle révolution en marche.
  • Un champion wallon en la matière est né de l'acquisition par Haulogy de la spin-off de l'ULiège, Blacklight Analytics.
  • Fort de cette acquisition, Haulogy vise l'expansion internationale et le quadruplement de son chiffre d'affaires.

En coulisses, les opérateurs du réseau électrique, tant au niveau du transport que de la distribution (GRD) doivent eux aussi s'adapter. Au programme, numérisation et gestion intelligente de la flexibilité afin que la transition puisse s'intégrer en profondeur dans les réseaux. Et c'est là qu'intervient une industrie naissante: celle de l'informatique de l'énergie. Bonne nouvelle, en Wallonie, un nouvel expert, potentiel champion du secteur, vient tout juste de naître et se dit prêt à en découdre.

Guichet unique

"La transition énergétique couplée à la transformation numérique nous mène à assister à une nouvelle vague très poussée de l’informatisation de tous les acteurs de l’énergie", lance Charles Delhaye, le CEO d'Haulogy.

"La transition énergétique couplée à la transformation numérique nous mène à assister à une nouvelle vague très poussée de l’informatisation de tous les acteurs de l’énergie."
Charles Delhaye
CEO d'Haulogy

Fondée en 2005, la société wallonne s'est fait un nom auprès des grands acteurs de l'énergie grâce à ses logiciels de facturation pour fournisseurs et à ses solutions de monétisation des échanges d’électrons sur le réseau pour les GRD. Mais, aujourd'hui, Haulogy ajoute une corde à son arc et annonce l'acquisition de Blacklight Analytics (BLA), cette spin-off de l'ULiège cofondée par le professeur Damien Ernst et ses disciples Quentin Gemine et Julien Confetti.

"Nous développions depuis un certain nombre d’années une plateforme autour des communautés d’énergie renouvelable et nous avions fait appel à BLA pour gérer la partie flexibilité. Et dans ces discussions, nous avons vu une très grande complémentarité de nos solutions et un intérêt industriel à aller plus loin dans la collaboration", raconte Charles Delhaye. "BLA devient donc une ligne de produits à part entière d'Haulogy et cela nous permettra d'élargir notre offre. Pour pouvoir répondre aux défis de la transition énergétique, il faut pouvoir réunir un certain nombre de compétences", ajoute le CEO.

"Nous couvrons désormais une très grande partie des besoins informatiques du secteur de l’énergie."
Damien Ernst
Professeur à l'ULiège et cofondateur de Blacklight Analytics

"Nous couvrons désormais une très grande partie des besoins informatiques du secteur de l’énergie. C’est un guichet unique qui permet de répondre à une grande partie des problèmes informatiques qui peuvent se présenter", complète Damien Ernst, désormais administrateur et Chief Scientific Officer chez Haulogy.

Expertise fine

Dotée d'une expertise très fine dans l'intelligence artificielle et les mathématiques appliquées au secteur de l'énergie forgée au sein des laboratoires de l'ULiège, BLA était une cible de choix pour Haulogy. Initiative de Damien Ernst, la spin-off est, selon ses mots, "l'extension industrielle du laboratoire de l'université".

Emmenée par le CEO Quentin Gemine et une dizaine de collaborateurs, la jeune pousse affichait déjà un chiffre d'affaires de 350.000 euros, grâce à des projets de recherche menés aux niveaux régional et fédéral. "Nous collaborons principalement avec des GRD et de gros consommateurs d’énergie en les aidant à réduire leurs coûts et à exploiter leur flexibilité. Aujourd’hui, nous sommes prêts à aller plus loin, à sortir de la Wallonie", indique Quentin Gemine.

"Nous collaborons principalement avec des GRD et des gros consommateurs d’énergie en les aidant à réduire leurs coûts et à exploiter leur flexibilité."
Quentin Gemine
CEO de Blacklight Analytics

Internationalisation

Cette alliance de savoir-faire s'accompagne automatiquement d'ambitions revues à la hausse. "En 2020, nous avons enregistré un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros. En 2021, il grimpera à 13. Nous avons l’ambition d’arriver à 40 millions d'ici à 2025 et de faire passer nos effectifs de 120 à 200 travailleurs. Cela passera aussi par l’ouverture à l’Allemagne, à l’Angleterre et aux pays nordiques en plus du Benelux et de la France où nous sommes déjà bien représentés. Une vraie stratégie d’européanisation est en train de se mettre en place", annonce Charles Delhaye.

40.000.000
euros
Haulogy vise 40 millions de chiffre d'affaires en 2025 contre 13 aujourd'hui.

L'objectif est donc clair: faire d'Haulogy un champion wallon de l'informatique de l'énergie. Mais dans un marché relativement jeune, la concurrence avec de nouveaux entrants risque d'être rude. Celle avec les joueurs existants, les grands cabinets de conseil et leurs divisions IT ou le géant Tesla par exemple, aussi. "La différence avec nous est que ces groupes-là arrivent chez le client comme un tank qu’ils essayent de faire rentrer dans ses besoins. Ce sont des solutions très chères et peu flexibles. Nous avons une approche de co-création, ce qui est notre avantage", observe ici Damien Ernst.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés