Publicité
mon argent

Hausse des acomptes chez Mega: une solution trouvée pour les clients lésés

©IMAGEGLOBE

Le groupe de défense des consommateurs Test Achats n'avalait pas l’imposition de montants d’acomptes plus élevés aux clients bénéficiant d'un tarif fixe et avait porté plainte.

Mega s'engage à faciliter la procédure de modification des acomptes, annonce mercredi Test Achats, indiquant avoir pris contact avec le fournisseur d'énergie sous la pression des clients lésés.

Depuis plusieurs jours en effet, l'organisation de consommateurs "croulait" à nouveau sous les plaintes de consommateurs ayant reçu leur facture de Mega avec un acompte plus élevé que précédemment.

"De nombreux clients ne sont jamais parvenus à joindre Mega par téléphone, et se retrouvaient donc coincés avec un montant d'acompte qui ne leur convenait pas."
Test Achats

Les clients disent être dans l'impossibilité de rétablir le montant de leur acompte au niveau précédant la hausse. "Dans l'espace client My Mega, le système prévoyait une diminution du montant de l'acompte de maximum 30 %. Pour aller au-delà, il fallait contacter le service client par téléphone, or de nombreux clients ne sont jamais parvenus à joindre Mega par téléphone, et se retrouvaient donc coincés avec un montant d'acompte qui ne leur convenait pas", détaille Test Achats.

Une solution pour les clients

Sur la base de ces témoignages, Test Achats a pris contact avec le fournisseur d'énergie. "Nous avons eu une discussion très constructive avec Mega", avance Julie Frère, porte-parole de Test Achats. "L'entreprise s'est engagée à laisser la possibilité à tous ses clients de soit accepter la hausse de l'acompte proposée, soit de la modifier, soit de la refuser tout simplement, et ce, directement dans leur espace client, sans devoir contacter Mega par téléphone." 

Cette procédure devrait être d'application dès ce mercredi à 18h. L'organisation des consommateurs appelle les personnes concernées à la contacter si cela ne devait pas être le cas.

Précédemment, Mega avait déjà fait son mea culpa au sujet de l'augmentation des acomptes des clients avec contrats fixes qui n'arrivaient pas à échéance avant la fin de l'année, arguant qu'il s'agissait d'un couac technique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés