La Belgique peut accueillir 1 million de voitures électriques sans problème

©REUTERS

L’arrivée d’1 million de voitures électriques sur le marché belge ne fera grimper la consommation d’électricité en Belgique que de 4%, selon les calculs du régulateur fédéral du secteur de l’énergie.

Une hausse de la consommation qui ne mettra pas en danger la sécurité d’approvisionnement si ces véhicules sont chargés au bon moment. Si l’on évite les pics de consommation du matin et du soir, le parc de production existant permet d’alimenter sans problème 1 million de voitures au moins, affirme le régulateur. Cinq millions de voitures électriques feraient par contre grimper la consommation de 19%.

Mieux: les voitures électriques pourraient devenir une source d’approvisionnement, en augmentant la capacité de stockage, affirme le régulateur belge. 100.000 voitures électriques suffiraient pour quasiment doubler la capacité de stockage électrique existante en Belgique. Bien sûr, une partie de cette capacité sera utilisée pour faire rouler les véhicules.

Mais vu qu’en moyenne, une voiture parcourt 41 kilomètres par jour, cela laisse disponibles plus de 80% des capacités de stockage, qui pourraient être utilisées pour délivrer des services au réseau ou procéder à des arbitrages sur le marché de gros, en achetant, stockant et vendant de l’électricité.

En 2016, la Belgique comptait 4.368 voitures électriques, sur 5,6 millions de voitures particulières. Mais cela pourrait changer rapidement: on comprend que le régulateur ait décidé de se pencher sur l’impact d’une introduction de masse des véhicules électriques dans sa dernière étude annuelle relative au marché de gros de l’électricité en Belgique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés