La BNB va s'attaquer à la volatilité des prix de l'énergie

La Banque Nationale pourrait demander un changement dans les formules tarifaires de certains fournisseurs.

Parler d’une "envolée" des prix du gaz et de l’électricité ne serait pas correct. Car si les prix de l’énergie ont tendance à se redresser et même à pousser à la hausse l’inflation au mois d’octobre en Belgique, leurs niveaux restent inférieurs à ceux connus par le consommateur avant la crise, c’est-à-dire avant fin 2008. "Volatilité" serait plus juste.

D’après les derniers chiffres collectés par la Creg, le gendarme des marchés énergétiques en Belgique, la facture moyenne en électricité pour un ménage de quatre personnes consommant 3.500 kW/h se monte à 673 euros par an, si on se réfère aux chiffres de septembre. Dans le gaz, et toujours en se référant à septembre, un ménage consommant 23.260 kW/h devra débourser sur un an 1.384 euros.

Depuis le mois de juin, la facture de gaz s’est alourdie de 11%. Cette hausse est notamment due à l’augmentation du prix des combustibles dérivés du pétrole. Les prix de l’électricité sont quant à eux restés plus ou moins stables depuis juin, note la Creg.

Toujours d’après les calculs du régulateur, le consommateur a vu sa facture finale d’électricité progresser de 16,6% depuis la libéralisation du marché début 2007. Cette progression est de 28% dans le gaz. Reste que depuis les fortes hausses enregistrées au lendemain de l’ouverture des marchés jusqu’à l’éclatement de la crise financière, les prix se sont tassés. "Dans l’électricité, les prix ont fortement baissé entre le début de la crise et avril 2009. Ils sont par la suite restés stables jusqu’en octobre 2009, pour se redresser par la suite. Actuellement, nous sommes à des niveaux comparables à janvier 2009", souligne-t-on encore à la Creg.

L’évolution de la facture est quant à elle conditionnée à différents facteurs, dont le prix de la molécule. Mais aussi aux tarifs de distribution, aux redevances,…

Au niveau gazier, d’ici au début 2011, le prix de la molécule devrait augmenter de 4% et ainsi avoir un impact haussier de 2,5% sur la facture finale du consommateur. Quant à 2011, les experts tablent sur une stabilité, du moins jusqu’en avril.

Idem du côté de l’électricité pour les clients domestiques. Les industriels se fournissant directement en électricité sur les marchés boursiers peuvent par contre s’attendre à une baisse des prix début 2011. Le prix du MW/h devrait ainsi passer de 52 euros aujourd’hui à plus ou moins 44 euros à la mi-2011.

Reste à intégrer les coûts "annexes". À titre indicatif, si la Creg pointe une augmentation de la facture de 16,6% pour l’électricité et de 28% pour le gaz depuis la libéralisation, la part qui revient aux différentes molécules reste relative. En soi, le prix de la composante "énergie" a augmenté de 6% depuis 2007. Dans le gaz, la hausse est de 20%. La plus grande augmentation devrait venir de la redevance de voirie de 54 euros pour le gaz que la Région wallonne entend lever auprès de chaque client domestique.

Du côté de la Banque Nationale de Belgique (BNB), on se dit très préoccupé par cette volatilité des prix en Belgique par rapport aux prix dans les pays voisins. "Cette volatilité mérite une réflexion car même si les prix de l’électricité par exemple ne sont pas revenus aux niveaux de 2008, ils ont fort augmenté en 2009. Et ce dans une tendance inflationniste", note-t-on.

La grande question est de savoir "comment limiter cette volatilité qui handicape la compétitivité des entreprises, tout en respectant la libéralisation".

La BNB pourrait ainsi mandater la Creg ou le Conseil de la concurrence. À ces deux instances de plancher sur une solution. Une des pistes évoquées pourrait toucher aux formules tarifaires et aux paramètres d’indexation utilisés par certains fournisseurs. "Il faut certainement trouver un juste milieu sur ce que peut faire un opérateur dans un marché libéralisé et permettre au consommateur d’adapter son comportement", conclut-on à la BNB.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés