La Creg critique la communication d'Electrabel

©BELGA

D'après la Creg, Electrabel a augmenté de 8,5% les prix de son tarif FixOnline pour la fourniture d'électricité en février. Le régulateur avertit le consommateur d'être vigilant par rapport à "une offre qui n'est pas toujours intéressante".

Nouveau bras de fer entre le management d'Electrabel et le comité de direction de la Creg ce vendredi.

Dans une étude rendue publie ce matin sur son compte Twitter, le régulateur des marchés du gaz et de l'électricité "invite les consommateurs à rester vigilants par rapport à certaines publicités de fournisseurs d’électricité et de gaz naturel ". Le régulateur pointe très clairement Electrabel et son toute-boîte appelé " Energique - édition spéciale " et distribué largement dans tout le pays en février et dans lequel le fournisseur souligne que "la CREG, le régulateur des marchés de l’électricité et du gaz, a d’ailleurs annoncé qu’Electrabel était, en ce début d’année, le fournisseur le moins cher pour l’électricité".

Le régulateur pointe notamment Electrabel

Pour la direction de la Creg, cette déclaration semble partiellement incorrecte et trompeuse. Pourquoi? Après avoir annoncé d’importantes baisses de ses prix dans le gaz (jusqu'à 16%) et l’électricité (jusqu'à 10%) fin 2012, le fournisseur serait-il en train de faire marche arrière? "Certaines publicités ou déclarations peuvent parfois informer les consommateurs de manière partielle et les amener à choisir une offre qui n’est pas toujours la plus intéressante", explique le régulateur des marchés du gaz et de l'électricité.

Pour la Creg, qui a étudié les tarifs d’Electrabel en février, des hausses sont de retour. " Dans l’aperçu des prix de l’électricité et du gaz publié par la CREG en janvier 2013, le contrat Fixonline (uniquement accessible via Internet) était bien le moins cher du marché pour la fourniture d’électricité aux consommateurs domestiques". Mais voilà, après des annonces de baisses pour le mois de janvier, la Creg constate que les prix remontent en février. 

La CREG précise ainsi qu’en février," ce même contrat n’est plus le moins cher et a augmenté de 8,5 % par rapport à janvier. Il figure, pour la Flandre et la Wallonie, à la 9e position du classement réalisé par la CREG et, pour la Région de Bruxelles-Capitale, à la 2ème position.

De plus, à côté de ce contrat, "le fournisseur commercialise également 4 autres contrats dont les prix sont nettement plus élevés que le Fixonline", précise la Creg.

Du coté d'Electrabel, on fulmine. Il faut dire que la sortie du régulateur tombe au plus mauvais moment pour le fournisseur qui s'est lancé dans une reconquête de ses clients. On tient par ailleurs à réfuter les accusations de la Creg même si on admet avoir augmenté les prix du tarif FixOnline. "Les prix de nos tarifs sont déterminés mois après mois. Il y a eu un ajustement du prix à la hausse pour le mois de février pour s'adapter aux conditions du marché mais l'offre du contrat FixOnline reste compétitive. La tendance ne s'inscrit d'ailleurs pas à la hausse pour les prochains mois", explique Electrabel qui estime ne pas être le seul fournisseur à avoir augmenté ses prix en février.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés